Un an après la loi Taquet, 35 organisations appellent à une meilleure protection des mineur·es isolé·es et des jeunes majeur·es

Publié le

Un an après la loi Taquet, 35 organisations appellent à une meilleure protection des mineur·es isolé·es et des jeunes majeur·es

Un an après la promulgation de la loi relative à la protection des enfants dite “Loi Taquet”, les droits de milliers d’enfants présents sur le territoire français ne sont toujours pas pleinement respectés. Dans un rapport publié ce jour, 7 associations, soutenues par 28 organisations signataires, appellent le gouvernement à garantir un accueil et une protection adaptés à tous les enfants en danger, y compris lorsqu’ils sont étrangers. Depuis des années, nos associations intervenant auprès des mineur·es (...)

Toute l'actualité sur l'ESS dans votre poche,
partout, tout le temps.

Il vous reste 80% de cet article à lire.

Je me connecte Je m'abonne

Autres articles dans cette rubrique

Loi immigration : Faisons barrage à l’exclusion et la paupérisation des étrangers !

Les associations de solidarité réunies au sein du Collectif ALERTE tirent la sonnette d’alarme sur ce texte préoccupant qui marque un recul des droits et conduit à une paupérisation des personnes...

Pour un contrat social de transition écologique juste

La transition écologique va avoir de profondes implications sociales. Dans un rapport remis ce jour à la présidente de l’Assemblée nationale, Madame Yaël Braun-Pivet, les associations de solidarité...

Rendre efficient le droit à la mobilité dans le cadre de la transition écologique

Alors que se déroule actuellement la COP 28, les associations de solidarité, membres du Collectif ALERTE, se mobilisent pour faire de la planification écologique un levier d’inclusion sociale. Le...

close