Le compte personnel de formation : une manne qui fait des envieux !

Publié le 19 janvier 2022 en accès grand public
Commentaire(s) :

Ces derniers mois de nombreux consommateurs ont été victimes d’arnaques visant leur compte personnel de formation (CPF). Le but principal est de détourner les droits acquis du salarié, parfois plusieurs milliers d’euros, par des prétendus organismes de formation.
En effet, selon France Info, 10 à 12 millions d’euros ont été détournés sur les Comptes CPF gérés par la Caisse des dépôts et consignations. Particulièrement engagée sur les questions d’usurpation d’identité et d’arnaques, notre association tient à alerter sur ces pratiques répandues et éviter que les consommateurs ne tombent dans ces pièges.

Depuis le 1er janvier 2015, le compte personnel de formation a remplacé le droit individuel à la formation (DIF) et bénéficie à tous les salariés du privé comme du public. Ce dispositif a pour objectif de favoriser le parcours professionnels des actifs (y compris les demandeurs d’emploi) tout au long de leur vie professionnelle.

Le CPF est alimenté à raison de 500 euros par an dans la limite d’un plafond maximum de 5000 euros. Les montants disponibles sur le CPF permettent de financer en partie ou en totalité le coût d’une formation professionnelle. Celle-ci peut être réalisée sur ses heures de travail avec l’accord de l’employeur ou en dehors, par exemple le financement du permis de conduire.

Source : La suite sur le site d’origine...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2022 : Articles de l'année 2021 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2009 :