Economie sociale et solidaire : "Evitons le syndrome Restos du Coeur"

Publié le 26 août 2013 en accès
Commentaire(s) :

Après la présentation par Benoît Hamon de la loi sur l’économie sociale et solidaire, les réactions se succèdent. En référence à Coluche, Jean-Michel Pasquier, dirigeant de Koeo, estime que "l’ESS aura gagné quand on n’en parlera plus".

Coluche l’avait dit dès le début de l’aventure des Restos du Coeur en 1985 : "On aura gagné quand les Restos n’existeront plus". Autant dire que presque 30 ans plus tard, son souhait est loin d’avoir été exaucé, même si son intuition humaniste reste heureusement vivace pour apporter un soutien tellement vital à des bénéficiaires dont le nombre croît année après année.

On pourrait paraphraser Coluche à propos de l’ESS : l’économie sociale et solidaire aura gagné quand on n’en parlera plus. Pourquoi ? Tout simplement parce que ses vertus intrinsèques de gouvernance, de partage équitable, de production raisonnée, d’utilité sociétale, et parfois sociale, auront peu à peu imprégné l’économie toute entière.

Source : La suite de l’article par ici...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 : Articles de l'année 2003 : Articles de l'année 2002 :