Lettre ouverte au président de la République : un retrait du projet de loi immigration plutôt qu’une tache indélébile sur nos principes républicains

Publié le

Lettre ouverte au président de la République : un retrait du projet de loi immigration plutôt qu'une tache indélébile sur nos principes républicains

Lundi 11 décembre, l’Assemblée nationale a adopté une motion de rejet donnant un coup d’arrêt provisoire à la tenue des débats autour du projet de loi asile et immigration. Confronté à plusieurs hypothèses en réaction, le président de la République et le gouvernement ont annoncé leur volonté de poursuivre l’examen du texte en convoquant une commission mixte paritaire, ce 18 décembre. Cruelle ironie que le choix de cette date, qui se trouve être celle de la journée internationale des personnes migrantes : (...)

Toute l'actualité sur l'ESS dans votre poche,
partout, tout le temps.

Il vous reste 80% de cet article à lire.

Je me connecte Je m'abonne

Autres articles dans cette rubrique

Un centre de rétention administrative au campus universitaire de La Source à Orléans

En 2019, le gouvernement annonce la construction de quatre nouveaux centres de rétention administrative (CRA) à Lyon, Olivet près d’Orléans, Bordeaux, et au Mesnil-Amelot. Après Lyon en 2022, celui...

Droit d’asile : enfin la reconnaissance du groupe social des femmes !

La Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) vient de reconnaître, dans un arrêt du 16 janvier 2024, que la violence à l’encontre des femmes fondée sur le genre est une forme de persécution pouvant...

Accord sur le pacte UE migrations et asile  : L’Europe renonce à l’humanité et la solidarité

Après plus de trois ans de négociations, les instances de l’UE ont finalement scellé un accord ce matin (20/12/2023) pour l’adoption du pacte européen sur la migration et l’asile. Une réforme cruelle,...

close