Troisième conférence sociale : L’UDES soutient avec vigilance les grandes orientations de la feuille de route

Publié le

Troisième conférence sociale : L'UDES soutient avec vigilance les grandes orientations de la feuille de route

L’UDES est satisfaite de sa participation à la conférence sociale dans 4 tables rondes dans lesquelles elle a pu présenter plus de 50 propositions.

Elle reste toutefois vigilante sur les points de sortie de cette conférence en ce qui concerne les dynamiques de développement de l’emploi et de la croissance dans les territoires et dans l’économie de la proximité et du lien social.

Des leviers existent mais ne sont pas toujours adaptés à l’économie sociale et solidaire et notamment :
- le CICE qui n’est pas applicable au secteur associatif,
- les dispositifs de la BPI France qui ne sont pas pleinement disponibles pour l’ensemble des entreprises de l’économie sociale et solidaire.

L’UDES, qui plaide pour une mobilisation du pays sur les enjeux rappelés par le Président de la république et le Premier ministre, prend acte et soutient :
- la mobilisation nationale sur le développement de l’emploi des jeunes via l’apprentissage,
- la lutte contre le chômage de longue durée,
- le plan de développement de l’emploi des seniors,
- la mobilisation pour l’investissement dans les entreprises.

Elle sera partie prenante de ces actions dès la rentrée et s’engagera en lien avec ses branches professionnelles.

Autres articles dans cette rubrique

Assurance chômage : La réforme annoncée n’améliorera pas la situation du marché du travail et pénalisera les demandeurs d’emploi

L’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire regrette que les mesures annoncées par le Gouvernement ne soient pas adaptées à la réalité de terrain. Porteuse de propositions concrètes et...

Elections européennes : L’UDES plaide pour plus d’attention envers les TPE et le développement des compétences

L’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire publie ses propositions en amont des élections européennes à l’intention des candidats à la députation. Priorités au dialogue social européen, au...

Contrat de professionnalisation. L’UDES déplore la fin d’une aide incitative à l’emploi des jeune

L’UDES considère la suppression au 1er mai 2024 de l’aide aux employeurs pour le recrutement de salariés en contrat de professionnalisation comme une contradiction dans un contexte de lutte contre la...

close