Pour créer des entreprises solidaires : Paris renouvelle son appel à projets


Le maire de Paris vient de rappeler, à l’occasion de l’adoption du Plan
Départemental d’Insertion, que toutes les énergies devaient être mobilisées pour
faire face à la crise économique, créer des emplois et agir pour la solidarité. A cet
égard, le secteur de l’économie sociale et solidaire est particulièrement
dynamique : il a permis en 2009 le retour à l’emploi de près de 3 000
allocataires parisiens du RSA.

A l’initiative de Seybah Dagoma, adjointe chargée de l’économie sociale et solidaire,
l’appel à projets lancé l’année dernière pour créer des entreprises solidaires
est donc reconduit en 2010. Il est destiné à créer des entreprises, notamment des
structures d’insertion par l’activité économique, pour créer des emplois d’insertion et
rendre de nouveaux services aux Parisiens.

Cet appel à projets est ouvert du 1er avril au 15 juin.

Il peut bénéficier potentiellement à tous ceux qui recherchent un emploi.

Il vise particulièrement trois publics prioritaires, très exposés aux effets de la crise :
les jeunes, les femmes - notamment les femmes isolées en situation de monoparentalité
- et les personnes en situation de grande exclusion.
Les dossiers sont à remplir directement en ligne sur le site paris.fr, à la rubrique
« économie / création d’entreprise ».

Les lauréats seront désignés à l’automne par un jury présidé par Seybah Dagoma
et associant les acteurs du secteur de l’économie sociale et solidaire à Paris.

Ces lauréats pourront notamment bénéficier :
- d’une subvention d’aide au démarrage allant jusqu’à 25 000 euros ;
- d’autres subventions au titre de la participation du département à l’embauche
d’allocataires parisiens du RSA ;
- et d’un accompagnement personnalisé en matière de conseil, de financement,
de recherches de locaux, de communication.

Une centaine d’emplois sont ainsi espérés à terme grâce à ces nouvelles
entreprises solidaires.

La première édition, lancée en 2009, avait rencontré un véritable succès : près de 70
dossiers reçus, 12 lauréats, parmi lesquels on peut citer par exemple la première
boulangerie labellisée entreprise d’insertion en France ou encore deux conciergeries
d’entreprises.



2 Messages

  • Via " Je blogue solidaire" et les blogs Les Ateliers d’Algebrista et abCIDE, les chemins et territoires de RELIANCE, la Ville de Paris qui en 2009 a reà§u des Assises nationales de l’Education, récidive en Ile-de-France le 5 juin prochain. Avec le Réseau Franà§ais des Villes Educatives (RFVE) à l’évidence l’insertion trouve dans l’ESS une éthique, des méthodes et des outils pour briser les cloisons étranges des aquariums o๠s’agitent autant de militants des solidarités durables (disjointes ?).
    Les (nouvelles) entreprises solidaires deviennent partie prenante de " La réussite coéducative ", car (inter)dépendantes de l’eau du grand aquarium biosphère, avec ou sans volcan islandais capricieux. Mais avec des artistes et des créatifs culturels associés à des plasticiens qui nous offrent " le nouveau design des territoires " avec le géographe Martin Vanier de l’UJF - Institut Géographie Alpine de Grenoble.
    La dessus viennent "Les petites mains de la société de l’information" à la manoeuvre jusqu’en mai 2011, avec la Revue Anthropologie des connaissances.
    Pour sa reconnaissance, l’ESS fait des pieds et des mains pour trouver et prouver son (im)pertinence utile, à Paris en Régions et en tous lieux solidaires. Léger dérangement nécessaire du politiquement correct de la seule relance : la RELIANCE.

    repondre message

  • wholesale oakley sunglass 24 novembre 2010 04:18, par wholesale oakley sunglass

    A misty English morning the imp hypostasis tickled his cheap wholesale sunglass brain. Bringing his host down and kneeling he heard twine with his second replica wholesale sunglasses bell the first bell in the transept and, rising, heard their wholesale oakley sunglass two bells twang in diphthong. And in a ladychapel another taking sunglass wholesale housel all to his own cheek. You prayed to the Blessed Virgin that you might not have a red wholesale sunglasses china nose. You prayed to the devil in Serpentine tote bags avenue that the fubsy widow in front might lift her clothes still more from the wet wholesale handbags street. The grainy sand had gone from under his wholesale tote bags feet. His boots trod again a damp crackling handbag wholesale mast, razorshells, squeaking pebbles, that on the unnumbered wholesale purses pebbles beats, wood sieved by the shipworm, lost Armada. Unwholesome sandflats waited to suck his wholesale gift bags treading soles, breathing upward sewage breath.

    Voir en ligne : wholesale oakley sunglass

    repondre message

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »