Les retraites ne concernent pas que les acteurs du travail, cela concerne et impacte aussi l’économie sociale et solidaire

Publié le

Les retraites ne concernent pas que les acteurs du travail, cela concerne et impacte aussi l'économie sociale et solidaire

Souvent, on m’a demandé pourquoi je parlais aussi des syndicats (de salariés et d’employeurs) et des sujets autour de l’entreprise et du travail en parallèle des actualités de l’économie sociale et solidaire. En fait, historiquement, le site s’est créé d’une approche systémique à l’offre d’emploi. Il fallait ainsi parler de l’employeur potentiel, de son secteur et des enjeux du métier. Et puis, avouons le, j’aime à rappeler que l’économie sociale est née de la condition ouvrière, reposant aussi bien sur l’entraide ouvrière que sur la charité chrétienne et du paternalisme. Donc, la relation entre ESS et travail est essentielle, évidente et indispensable.
Le dossier des retraites qui occupe l’actualité nationale depuis plusieurs semaines, et surtout depuis quelques jours, en est un exemple marquant. Au delà de ce que peut véhiculer la réforme (Une réforme ! Les réformes !), il y a un impact notoire à attendre dans, par exemple, le bénévolat. Oui, car les bénévoles s’investissant dans les structures associatives sont majoritairement des "seniors", à partir de la fin de carrière professionnelle et les retraités. Changer l’âge de la retraite modifiera à coup sûr la structure du bénévolat associatif. Alors, au delà des distinctions philosophiques sur le dossier, les impacts se cachent à des endroits pas toujours visibles.
L’UNAF a pointé par exemple, les cas des parents et des aidants familiauxqui interrompent leurs carrières pour élever ou accompagner des proches. Et la plupart sont des femmes, donc la mesure discriminatoire n’est pas très loin. Et si les plus âgés travaillent, il faut penser à des outils de garde pour les plus petits, actuellement gardés par "grand père et grand mère".
Quand on parle "retraite", il faut aussi penser "emploi des seniors". Car les questions autour des grands équilibres du système de retraite se posent également vis-à-vis de la place du travail dans la catégorie des plus de 50 ans. Que penser quand 47% arrivent à la retraite en arrêt maladie ou au chômage, soit 1 actif sur 2 seulement en activité (Sans parler de temps plein). L’UDES pense que la réforme va dans le bon sens, mais qu’il faut renforcer les mesures en faveur de l’emploi des seniors avec des avancées sur la prise en compte de la pénibilité.
Si vous ne faites rien le 19 janvier et que cette réforme ne vous convient pas, l’ensemble des organisations syndicales vous invitent à venir piétiner les pavés. C’est suffisamment rare pour que cela soit souligner, les désaccords et fractions du front syndical commun viendront plus tard, l’heure est actuellement au bloc.
Un peu comme la MAIF l’a annoncé, le Crédit Mutuel Alliance Fédérale mobilisera"15% de son résultat pour construire un monde plus durable et plus solidaire". 2 milliards sur 4 ans, ce n’est pas une petite somme et cette partie du groupe Crédit Mutuel (Grosse partie quand même) indique même que ce sera vérifiable. La RSE est un formidable levier pour faire bouger les lignes, et permet de rappeler que l’argent n’est pas un problème en soi, c’est plus la façon dont il est utilisé.

Bonne lecture,
Bonne fin de semaine

Guillaume

Autres articles dans cette rubrique

L’ESS en action : UDES, Benoit Hamon... Et le choléra à Mayotte

Titre provocant, certes, mais la dernière information m’a tellement chaviré qu’elle ne pouvait pas ressortir ici ! Mais d’abord, les bonnes nouvelles ! Saluons l’élection par le conseil...

Adieu à Claude Alphandéry

Monsieur Claude Alphandéry est parti rejoindre ses anciens camarades de la résistance. Il est parti, tranquillement selon ce que j’ai pu lire, après 102 ans dont une partie bien remplie. Résistant...

1 milliard, 2 milliards, 3 milliards,... 10 milliards en moins pour la solidarité ! Toujours !

Toujours... Le gouvernement retire toujours 10 milliards du budget qui a fait passer en 49.3 il y a quelques semaines. Et sans débat parlementaire. Hop ! Et les acteurs, que ce soit du monde...

close