samedi, 15 décembre 2018|

19 visiteurs en ce moment

 

Réforme de l’ordonnance de 45 : la CNAPE plaide pour une politique publique d’ampleur, ambitieuse et courageuse

A l’occasion du l’examen parlementaire du projet de loi de programmation pour la justice, le gouvernement a introduit un amendement pour réformer l’ordonnance de 1945, pierre angulaire du système de justice pénale des mineurs. La CNAPE appelle à un (...)

En savoir plus »
 

Des actes et un engagement pour les droits de l’enfant !

Le 20 novembre doit être l’occasion de célébrer les droits de l’enfant. Ces droits sont pourtant illusoires pour beaucoup d’enfants vivant dans notre pays. Des droits pourtant consacrés depuis 29 ans par la Convention Internationale des Droits de (...)

En savoir plus »
 

Stratégie pauvreté : vers une logique préventive en faveur de l’enfance ?

La version définitive de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté paraît aujourd’hui. La CNAPE approuve dans l’ensemble les orientations de cette stratégie, et notamment l’objectif de passer d’une logique curative à une logique (...)

En savoir plus »
 

La CNAPE appelle à repenser l’accompagnement des jeunes à la sortie des centres éducatifs renforcés

La CNAPE rend public sa contribution « L’après CER : Créer les conditions d’une véritable (ré)insertion », fruit des travaux menés durant presque deux années par un groupe de travail réunissant ses adhérents gestionnaires de centres éducatifs renforcés (...)

En savoir plus »
 

Crédit d’impôt associatif : l’APAJH, la CNAPE, la FEHAP, la FNARS, l’Unapei, UNICANCER et l’UNIOPSS saluent l’annonce du Premier ministre

En annonçant un crédit d’impôt applicable sur la taxe sur les salaires, impôt particulièrement lourd et qui joue en défaveur de l’emploi, présent et futur, le Premier ministre a annoncé une mesure très attendue par l’ensemble du secteur privé non (...)

En savoir plus »
 

Equité fiscale et sociale : les associations de solidarité peuvent toujours attendre ?

L’APAJH, la CNAPE, la Croix-Rouge Française, la FEHAP, la FNARS, l’UNAPEI, UNICANCER et l’UNIOPSS souhaitent faire part de leur incompréhension la plus totale devant la suppression de l’article 4 bis du projet de loi de finances 2016, qui avait été (...)

En savoir plus »
 
 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
Fils de nouvelles RSS
Thèmes