Réfugié irakien employé par la Scotpa : le patron outré par les réactions de nos internautes

Publié le

Réfugié irakien employé par la Scotpa : le patron outré par les réactions de nos internautes

L’article consacré à l’embauche d’un réfugié irakien par la Scotpa a déclenché un flot de commentaires acrimonieux sur le site de CL. Le patron de la société réplique.

Il est tombé de sa chaise à la lecture des commentaires assassins des internautes. Alban Blévin, le directeur général de la société coopérative Scotpa, spécialisée dans les travaux routiers, était -et est toujours- très fier d’avoir embauché Ali Badrawi, ce réfugié irakien accueilli à Ruelle fin février avec sa femme et ses deux enfants.

C’est plein d’enthousiasme que le patron a accepté de rencontrer CL il y a quelques jours pour annoncer ce recrutement, décidé par son conseil d’administration "à l’unanimité" pour épauler un père de famille soucieux de ne pas vivre aux crochets du pays qui lui a tendu la main (notre édition du 14 juin). Une démarche "en phase avec les valeurs de la Scotpa : solidarité, générosité et bienveillance", avait argumenté le responsable.

Source : La Charente libre du 23/06/17 par Stéphane Urbajtel

Autres articles dans cette rubrique

Conférence "Quelles politiques publiques pour les communs ?"

Mise en débat de l’ouvrage L’Afrique en communs. Tensions, mutations, perspectives Alors que des voix nombreuses questionnent le modèle de développement importé des pays occidentaux en Afrique, les...

close