Ardelaine ou comment une Scop autogérée peut-elle être le principal acteur territorial, économique et humain d’un pays

Publié le 13 octobre 2006 en accès
Commentaire(s) :

L’Ardèche, les Boutières exactement. Chef lieu, Saint-Pierreville, 500 habitants. Des arbres, des près, des collines et des cours d’eau. Une illustration du « désert français ». Rien ne révèle la présence, là, au creux du village, de la plus grosse entreprise du pays : Ardelaine, une entreprise pas comme les autres. Il s’agit en effet d’une Scop autogérée qui est devenu en quelques années le plus employeur de la région. Gros plan sur une aventure humaine et économique peu commune.

Le nombre de village et de ruines en témoignent : l’Ardèche a été riche et prospère. L’économie locale a su longtemps tirer profit d’un terroir très beau mais relativement pauvre. La polyculture vivrière, l’élevage expansif des moutons, la soierie ont fixé les enfants au pays jusqu’à la fin des années 60. Puis les villages se sont progressivement vidés, au rythme de l’urbanisation de la France d’après guerre.

En savoir plus en allant sur le site d'origine de l'information... Cliquez sur notre partenaire !

---------------------------------------------



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2006 :