L’éthique chez Ardelaine

Publié le 14 novembre 2006 en accès
Commentaire(s) :

La création d’activités, moteur du développement local
Ardelaine se définit comme une entreprise de développement local. Son objectif est de créer des activités autour de la valorisation d’une ressource locale : la laine.

Le respect de l’environnement tout au long de la filière
Les éleveurs signent une charte de qualité garantissant l’absence de traitement toxique sur les toisons. La laine est lavée avec du savon biodégradable. Les eaux usées sont retraitées dans une station d’épuration agréée. Tout au long de la fabrication, la laine ne subit aucun traitement chimique (anti-feutrage, anti-mite, carbonisage...). La plupart des produits sont enveloppés de tissu de coton issu de l’agriculture bio-dynamique.
Dans toutes ses activités, Ardelaine veille à préserver au mieux l’environnement.

Des prix justes pour une économie solidaire
Ardelaine pratique des prix de vente qui lui permettent d’acheter la laine aux éleveurs à un prix supérieur à celui du marché, de donner la priorité à l’emploi sur l’automatisation, de financer la protection de l’environnement (station d’épuration performante) et de développer une économie locale.

L’échelle de salaires est de 1,2. Si l’entreprise fait des bénéfices, ceux-ci sont répartis ainsi :
- 45% mis en réserve,
- 45% distribués aux salariés (participation),
- 10% attribués aux associés (dividendes).

Une organisation interne basée sur la coopération
L’équipe d’Ardelaine travaille dans une dynamique coopérative qui associe co-responsabilité et confiance mutuelle pour mener au mieux l’oeuvre commune. La pratique de la polyvalence, la formation interne et la transparence au niveau de la gestion de l’entreprise permettent à chacun de développer une vision d’ensemble. Celle-ci est étayée par les réunions de secteur et les réunions trimestrielles de tous les salariés où les résultats de l’entreprise sont exposés et où chacun peut s’exprimer.

La transmission des savoir faire aux générations futures
Le travail de la laine est en pleine déstructuration dans notre pays. Les délocalisations massives laissent penser que de nombreux savoir faire vont disparaître. A travers ses visites et ses animations, Ardelaine présente aux générations futures l’histoire et l’évolution des métiers de la laine du néolithique à nos jours.
Dans un autre domaine, Ardelaine participe aussi à des formations visant à la transmission de la culture coopérative. cf réseau repas



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2006 :