Adessadomicile, la FNAAFP/CSF et UNA saluent la création d’un fonds d’appui de 50M€

Publié le

Adessadomicile, la FNAAFP/CSF et UNA saluent la création d'un fonds d'appui de 50M€

Adessadomicile, la FNAAFP/CSF et UNA accueillent favorablement la disposition votée dans le PLFSS 2017 confiant à la CNSA la gestion d’un nouveau fonds de 50M€ entrant dans le cadre de la démarche de refondation des services de l’aide à domicile initié avec les départements et les acteurs du secteur. Elles regrettent cependant qu’une partie des fonds destinés à la perte d’autonomie ait été, une fois de plus, détournée de leur usage pour financer un fonds de 50 millions d’euros pour financer les politiques d’insertion des départements.

Ce fonds - porté conjointement par Marisol Touraine, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Pascale Boistard, Secrétaire d’Etat chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie et de Ségolène Neuville, Secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion - reposera sur trois axes :
- Soutien à une stratégie territoriale
- Soutien aux bonnes pratiques
- Aide à la structuration des SAAD

Adessadomicile, la FNAAFP/CSF et UNA notent que ce fonds est conditionné à la mise en œuvre de bonnes pratiques par les départements et encourage, notamment, la conclusion de CPOM (Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens) avec dotation globale entre les SAAD et les départements. Cette disposition va dans le bon sens, puisqu’elle permet une approche plus globalisée des personnes via, par exemple, une prise en charge évolutive des personnes en fonction des besoins au quotidien (visite d’un proche pendant les vacances, retour d’hospitalisation…).

Ce fonds sera également fléché vers l’aide à la structuration des SAAD. Si beaucoup de ces derniers sont en grande difficulté, il ne faut pas oublier que la source de ces dernières est plus le manque de reconnaissance - presque généralisé – du coût de revient de leurs prestations que du manque de structuration des SAAD.

Adessadomicile, la FNAAFP/CSF et UNA seront vigilantes au déploiement effectif de ce fonds et que les montants indiqués renforcent réellement l’action des associations et services publics territoriaux qui accompagnent au quotidien les personnes fragiles (personnes âgées, personnes en situation de handicap, familles en difficulté) vivant à domicile.

Autres articles dans cette rubrique

Adédom continue d’alerter sur la santé économique des structures du domicile !

Alors que diverses enquêtes d’opinion démontrent que les Français souhaitent majoritairement vieillir chez eux, quelle que soit leur situation, Adédom entend une nouvelle fois alerter sur les risques...

Journée nationale des aides à domicile du 17 mars : Urgence à reconnaitre les professionnels de la Branche de l’aide à domicile

Alors que la Journée nationale des aides à domicile du 17 mars approche, journée qui devrait marquer une forte reconnaissance de l’implication sans failles des professionnels de l’aide, du soins et...

close