"500 enfants dorment chaque nuit dans la rue" rappelle le Samu social

Publié le 15 novembre 2019 en accès grand public
Commentaire(s) :

A l’occasion de la journée mondiale du refus de la misère, Emmanuel Macron a lancé une concertation sur la lutte contre la pauvreté et particulièrement celle des enfants.

Quelques 2,7 millions d’enfants vivent sous le seuil de pauvreté en France où la misère touche 14% de la population. Les chiffres de l’INSEE interrogent notre société sur les solutions à mettre en œuvre, les aides à développer pour réduire, voire éradiquer la pauvreté. Pour Emmanuel Macron, il faut miser sur la prévention, dès la petite enfance. "Il ne faut pas que les enfants des parents défavorisés d’aujourd’hui deviennent les adultes pauvres de demain", résume-t-on à l’Élysée.

Une belle formule qui se heurte à une réalité crue : "Chaque nuit, à Paris, près de 500 enfants dorment dans la rue, trouvent refuge avec leurs parents dans les urgences d’hôpitaux, ou pour les plus chanceux chez des tiers, faute de places disponibles au 115. Qu’adviendra-t-il dans quelques semaines lorsque les températures entameront leur descente ? Nul le sait, tant la saturation des hôtels utilisés pour l’hébergement des familles atteint ces derniers mois un seuil exceptionnel", écrit le président du Samu Social de Paris sur le site de l’organisme.

Source : La suite sur le site d’origine...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 :