Social et médico-social : FO refuse des dispositions au rabais

Publié le

Social et médico-social : FO refuse des dispositions au rabais

Le 18 février s’est tenue la Conférence des métiers du social et médico-social. Si le gouvernement a annoncé l’extension de la hausse salariale de 183 euros issus du Ségur pour les travailleurs sociaux, il a aussi confirmé son projet de convention unique pour le secteur. Une mesure à laquelle Force Ouvrière s’oppose depuis longtemps.

Un mois après la mobilisation du social et du médico-social, les personnels que l’on a appelé les "oubliés du Ségur", une Conférence sociale des métiers concernant ces secteurs s’est tenue le 18 février. Elle découle du Ségur, "contextualise Didier Birig, secrétaire général de la fédération FO-SPS". "Dans le cadre de ces accords, les questions propres aux secteurs du social et du médico-social avaient été renvoyées à la mission Laforcade qui n’avait pas pu solutionner toutes les problématiques..."

Le militant voit dans cette Conférence "une opération de communication dans un contexte d’élection présidentielle". La grande annonce du Premier ministre, Jean Castex, le 18 février, est l’extension, à la filière socio-éducative, de la hausse salariale de 183 euros mensuels à partir du mois d’avril. Sont notamment concernés les éducateurs spécialisés et les moniteurs éducateurs qui travaillent dans les secteurs du handicap, du grand âge, de la protection de l’enfance et de l’intervention sociale. Cela concerne 140 000 emplois dans le secteur privé non lucratif. Pour cette année, le budget dédié à cette hausse sera de 540 millions d’euros puis 720 millions en année pleine. L’augmentation sera financée à 70 % par l’État et 30 % par les départements.

Source : La suite sur le site d’origine...

Autres articles dans cette rubrique

Social et médico-social : en amont de la conférence salariale du 28 février, des négociations toujours bloquées

A la veille de la conférence salariale du 28 février, la Fnas-FO et l’UNS-FO alertent sur l’inégalité salariale entre les personnels, conséquence d’une application inégale du Ségur de la Santé, et...

close