Services à la personne : les syndicats en force pour que s’applique le meilleur accord

Publié le

Services à la personne : les syndicats en force pour que s'applique le meilleur accord

Après sept mois de négociations, les syndicats des services à la personne ont signé des accords sur les salaires. Deux des organisations patronales ont alors refusé leur extension, avant que l’une ne se rétracte.

C’est par la force de l’intersyndicale que le combat aura été gagné. Dans la branche des services à la personne, où des négociations étaient ouvertes depuis le début de l’année, deux paquets de propositions avaient été présentés par les employeurs. L’un, exposé par la Fedesap et la FFEC, jugé plus intéressant que l’autre paquet exposé par le FESP et le Synerpa, avait emporté le vote de trois organisations syndicales représentatives, dont FO. Toutefois, "les organisations patronales FESP et Synerpa, qui représentent 54 % des employeurs, nous ont fait savoir le 27 juin qu’elles faisaient opposition à cet accord, refusant son extension", détaille Stéphanie Prat-Eymeric, secrétaire fédérale FGTA-FO.

Source : La suite sur le site d’origine...

Autres articles dans cette rubrique

Social et médico-social : en amont de la conférence salariale du 28 février, des négociations toujours bloquées

A la veille de la conférence salariale du 28 février, la Fnas-FO et l’UNS-FO alertent sur l’inégalité salariale entre les personnels, conséquence d’une application inégale du Ségur de la Santé, et...

close