Job aux enchères : une première en France

Vous faites partie de cet organisme ?
Assurez-vous de son actualité régulière ici.
Envoyez vos événements, actualités, positions, offres d'emploi,
de stage et service civique.
Ainsi, votre rubrique vivra pleinement !
Publié le 4 novembre 2005 en accès
Commentaire(s) :

Jobdealer.net, premier portail gratuit d’offres d’emplois et de services proposées sous forme d’enchères inversées, ouvre ses portes aux candidats et recruteurs français.
Mise en compétition transparente des salaires et des compétences, évaluation des recrutés ET des recruteurs, diffusion des services de proximité, Jobdealer.net <http://www.jobdealer.net> est une vraie nouveauté sur le marché de l’emploi.

La chasse est ouverte !

Pour la créatrice de Jobdealer.net <http://www.jobdealer.net> , il y avait au départ une envie de proposer un site de recrutement pour free-lance. Mais très vite son projet laisse la place à un concept tout nouveau et plus porteur. " Nous sommes les premiers à nous inspirer du modèle allemand où l’on a vu apparaître des sites d’offres d’emploi aux enchères comme jobdumping.de. "

Pour la fondatrice : " ce nouveau concept est original pour plusieurs raisons "

La transparence

Le système est simple : une société propose une offre d’emploi. Les personnes intéressées par le poste pourront faire des enchères sur cette offre. Une première personne pourra faire une enchère. Une autre pourra ensuite surenchérir dans le respect du salaire minimum légal.

Il est alors possible à tout instant de savoir qui a répondu à une offre, et quelles sont ses compétences.

Mise en avant des compétences !

" Attention, précise la fondatrice, il n’est pas indispensable de "surenchérir". La seconde personne pourrait tout à fait proposer ses services pour un salaire mensuel supérieur. Ce n’est pas celui qui aura effectué la proposition tarifaire la plus basse qui obtiendra le poste. Le recruteur choisit lui-même parmi les candidatures, car ce qui compte avant tout, ce sont les compétences. "
" Notre objectif est d’offrir davantage de transparence et non pas de faire baisser les salaires. "

De plus, à l’instar des sites d’enchères qui note la fiabilité des vendeurs, Jobdealer.net <http://www.jobdealer.net> propose un système d’évaluation. A l’issue d’une mission ou d’un service rendu, les deux parties s’évaluent mutuellement.
L’avantage majeur de ce système est la reconnaissance des compétences, pour les artisans en particulier.
En effet, suite à la réalisation de sa prestation, un entrepreneur pourra être noté par son client. Il s’agit pour l’entrepreneur d’une véritable source de reconnaissance, qui lui apportera par ailleurs de nouveaux clients.
Ce système permettra également aux futurs intéressés de choisir plus sereinement une prestation, puisqu’ils pourront lire les différentes évaluations.

Des emplois... et des services de proximité

Jusqu’à présent les sites français d’emploi ne proposaient pas d’offres de services de proximité, sans doute parce que les sites de recrutement sont extrêmement chers. Celles-ci restaient cantonnées aux sites de petites annonces. Pour la fondatrice, " il s’agit vraiment d’une première : une alternative aux sites de petites annonces. Nous voulons diffuser toutes les annonces de services : offres et demandes des particuliers, prestations des professions libérales, des artisans ou encore des étudiants. "

Un particulier peut poster une recherche de service (aide ménagère, baby-sitter, cours à domicile, aide aux personnes âgées, jardinage, réparations...)
Les personnes susceptibles d’effectuer la tâche peuvent alors proposer des enchères à la hausse ou à la baisse en fonction de leurs compétences et de leur expérience. Le particulier pourra alors faire son choix parmi les propositions et optera pour la personne ou le service qui correspond le plus à ses attentes.

Un atout majeur : la gratuité !

L’ensemble des services du site Jobdealer.net <http://www.jobdealer.net> ( diffusion d’une annonce, consultation des offres, accès à la Cvthèque...) est totalement gratuit que ce soit pour les particuliers ou les recruteurs.

Avec ses FAQ très complètes et ses démos explicites, Jobdealer.net est très simple d’utilisation.


Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)


4 Messages

  • > Job aux enchères : une première en France 3 novembre 2005 13:36, par Guillaume Chocteau

    Bonjour,

    Comme quoi, on peut faire gratuit et avec peu de scrupules... Remettre du sens et du lien dans la recherche d’emploi, éviter l’automatique, rendre la proximité, ... Ce que veut faire Ressources Solidaires...

    L’inverse de ce qu’ils veulent faire...

    Terrible !

    Guillaume

    repondre message

    • Une première ? Ce serait plutôt un " remake " moderne du " marché aux esclaves " . !!! Un site à boycotter, voire à saper. Car nous ne sommes pas des marchandises.

      Qui a besoin d’un marché de main d’oeuvre du style Ebay pour faire couper 3 arbres dans son jardin ? Il n’a pas de voisin, ce monsieur ? Et cette dame, qui cherche une nounou, elle ne sait pas lire les offres affichées chez son boulanger ?

      Et que fait cette pub - gratuite - ici ? En quoi peut-être s’inscrire dans le concept de " solidarité " ?

      Marie

      repondre message

    • > Job aux enchères : une première en France 7 novembre 2005 17:13, par guila

      effectivement, c’est terrible !! Décidement on n’arrête pas le progrès pour casser un peu plus chaque jour les demandeurs d’emploi. Quand tout à§a s’arrêtera t-il ?

      repondre message

  • > Job aux enchères : une première en France 7 novembre 2005 19:02, par Rob59

    Un bel emballage marketing pour des fins plus douteuses !
    En toile de fond : l’hydre obscène du capitalisme.

    repondre message

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 : Articles de l'année 2003 : Articles de l'année 2002 :