Jean-Claude Mailly : Un modèle de co-construction va s’imposer, chacun prenant ses responsabilités

Publié le 23 avril 2021 en accès grand public
Commentaire(s) :

L’ex-secrétaire général de Force ouvrière analyse comment les avancées de la loi PACTE marquent une étape importante vers l’émergence d’un modèle de co-construction et vers le partage des valeurs dans l’écosystème des entreprises. Partisan du primat de la négociation sur le conflit, Jean-Claude Mailly estime indispensable une dimension européenne à ces questions et dessine pour l’économie post-Covid les contours d’un capitalisme différent.

Quels sont selon vous les éléments majeurs de la loi PACTE ?

Ce sont les sujets raison d’être et sociétés à mission même si on avait pu espérer aller plus loin avec cette loi à la suite du rapport Senard-Notat. Voilà un élément-clé pour les évolutions à venir de l’entreprise. Sur le moyen-long terme, les entreprises, qui ne prendront pas en considération ces sujets, perdront en compétitivité et péricliteront.

Vous étiez donc favorable à ces mesures lors de l’élaboration de la loi ?

Bien sûr. Nous avons d’ailleurs été auditionnés par la mission Senard-Notat puis par la commission spéciale de l’Assemblée nationale. Et nous avons soutenu le processus.

Source : La suite sur le site d’origine...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2021 : Articles de l'année 2020 : Articles de l'année 2019 :