Action contre la faim et le groupe UP mobilisent les restaurateurs contre la faim

Publié le 28 janvier 2020 en accès grand public
Commentaire(s) :

Action contre la Faim et le groupe Up lancent la 11ème collecte des titres-restaurant périmés dans le cadre de l’opération « Je Dej, Je Donne ».

À l’occasion de cette nouvelle édition, les restaurateurs et commerçants des métiers de bouche sont appelés à se mobiliser pour relayer l’information auprès de leurs clients.

À compter du 1er février 2020, les restaurateurs et les commerçants n’accepteront plus les titres-restaurant 2019. Néanmoins, jusqu’au 31 mars, il est possible d’en faire don à Action contre la Faim dans le cadre de l’opération « Je Dej, Je Donne ».

On estime aujourd’hui à 821 millions le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde. Après des années de baisse progressive, ce chiffre est en augmentation et vient contrecarrer les progrès réalisés auparavant : le nombre de personnes souffrant de la faim est similaire à celui d’il y a 10 ans ! En cause, les catastrophes climatiques et les conflits armés qui se sont tous deux intensifiés ces dernières années.

En 2019, la mobilisation de tous a permis de collecter 850 000 € de titres-restaurant périmés.

Qui mieux que les professionnels des métiers de bouche pour expliquer que les titres-restaurant périmés, qu’ils sont obligés de refuser, peuvent encore servir pour une bonne action ? Leur rôle est clé pour la réussite du dispositif et pour battre un nouveau record ensemble.

« Dans cette opération le rôle des restaurateurs, mais également des commerces de bouche, est primordial pour expliquer aux consommateurs que leurs titres-restaurant périmés ne sont pas perdus et peuvent servir à financer une bonne cause » explique Sarah Gautschoux, Responsable Partenariats, Pôle Food d’Action contre la Faim.

« La proximité est au cœur des métiers de la restauration. Avec l’opération Je Dej, Je Donne, le groupe Up souhaite donner tout son sens à ce lien si particulier qui se crée autour du repas en mettant à profit la relation établie par les restaurateurs et les commerçants avec leur clientèle pour amorcer une chaîne de solidarité qui dépasse les frontières. Nous appelons donc tous les commerces qui le souhaitent à en être les maillons afin de venir en aide aux plus démunis » souligne François Barbey, Directeur du Marché des Services aux Commerçants du groupe Up.

COMMENT RELAYER L’INFORMATION AUPRÈS DE LEURS CLIENTS ?

Pour cette nouvelle édition, Action contre la Faim et le groupe Up ont conçu un kit de communication dédié à ces professionnels pour relayer au mieux cette opération solidaire. Toutes les informations sont disponibles sur le site.

MODE EMPLOI CHEQUE DEJEUNER

Cette année, les restaurants Pomme de Pain seront de précieux soutiens pour l’opération : en effet, en plus de relayer l’information, ceux-ci vont devenir centres collecteurs de titres-restaurant périmés. Une aide considérable qui pourrait bien donner un nouveau tournant à la collecte.

UNE COLLECTE AVEC UN IMPACT IMPORTANT SUR LE TERRAIN

Par cette mobilisation, Action contre la Faim et le groupe Up espèrent collecter un million d’euros cette année pour soutenir les interventions de l’ONG. Un tel montant permet, par exemple, de créer quinze centres de santé en Côte d’Ivoire pour la prise en charge de 350 000 personnes, notamment les femmes enceintes et les jeunes enfants. Dans cette région la mortalité néonatale représente le tiers des décès des enfants de moins de 5 ans. C’est grâce à ce type de programme que des solutions à long terme et efficaces peuvent s’opérer.

UN DON EN TITRES-RESTAURANT À ACTION CONTRE LA FAIM = 75 % de RÉDUCTION D’IMPÔTS

Même périmés, les titres-restaurant donnent droit à une réduction d’impôts de 75 %. Les formulaires de demande de reçu fiscal sont téléchargeables sur le site www.jedej-jedonne.org

UNE UTILISATION TRANSPARENTE DES DONS

L’opération « Je Dej, Je Donne », menée par Action contre la Faim et le groupe Up a permis de collecter près de 5 millions d’euros depuis son lancement en 2009. Ces dons sont essentiels et permettent à l’association d’être toujours plus efficace notamment dans la gestion des crises humanitaires. En 2018, 89 % des dépenses d’Action contre la Faim étaient consacrées à ses missions sociales. L’ONG a ainsi été en mesure de répondre aux nombreuses crises humanitaires de cette année marquée par la faim, les conflits, les déplacements et les épidémies.

Source : En savoir plus ?


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2020 : Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2004 :