Réversion, pénibilité... : les propositions du secteur de l’économie sociale et solidaire pour la réforme des retraites

Publié le

Réversion, pénibilité... : les propositions du secteur de l'économie sociale et solidaire pour la réforme des retraites

L’économie sociale et solidaire sera aussi concernée par la réforme des retraites. Le directeur général du groupement de ces employeurs, Sébastien Darrigrand, demande que les particularités des professions de ce secteur, liées à la pénibilité et au temps partiel, soient prises en compte dans le cadre de la future réforme des retraites.

A une semaine de la présentation des préconisations du haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, les avis sur la future loi se font entendre. Parmi eux, Sébastien Darrigrand, directeur général de l’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (Udes), qui souhaite que l’harmonisation des 42 régimes se fasse vers le haut. L’union qui regroupe 60.000 entreprises des secteurs de la mutuelle, des associations et des coopératives, et représente près d’un million de salariés, prête une attention toute particulière aux salariés travaillant à temps partiel et exerçant une profession dite pénible. Elle demande aussi que l’ensemble des modifications du système de retraite se fasse dans le cadre de la même loi.

Capital : Êtes-vous favorable à la création d’un régime universel de retraite ?
Sébastien Darrigrand : Nous sommes pour cette simplification à condition de saisir cette opportunité pour faire mieux. Il faut harmoniser les droits vers le haut, je pense par exemple à ceux accordés pour la naissance d’un enfant qui sont différents entre le privé et le public. Il est aussi nécessaire que le cadre de ce futur régime soit clair et lisible pour tous.

Source : Capital du 09/07/2019 par Adeline Lorence

Autres articles dans cette rubrique

Arrêts de travail et congés payés : L’UDES demande au ministre du Travail de sécuriser rapidement le champ du futur projet de loi

A la suite de la décision du Conseil constitutionnel sur les dispositions légales concernant l’acquisition de congés payés pendant des absences pour maladie, l’UDES demande au ministre du Travail...

Discours de politique générale. L’UDES s’inquiète de l’absence de vision structurelle du financement des politiques de solidarité dans un contexte de tensions fortes dans les territoires

L’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire porte le besoin d’une vision structurelle du financement des politiques de solidarité. Dans le contexte social actuel de tensions, l’UDES...

Loi Immigration. La loi validée par le Conseil constitutionnel ne répond toujours pas aux enjeux de recrutement dans les métiers en tension de l’ESS

Pour Hugues Vidor, président de l’UDES « Si nous saluons les mesures censurées par le Conseil constitutionnel dans sa décision du 25 janvier, nous déplorons qu’en validant une version contraignante...

close