Quelles solidarités nouvelles dans une situation de grave pénurie d’emplois ?


L’opinion publique semble montrer une sensibilité nouvelle pour la situation des personnes privées d’emploi ou sous-employées. Solidarités Nouvelles face au Chômage, qui œuvre depuis vingt-cinq ans aux côtés des demandeurs d’emploi, veut saisir cette occasion, à la veille du Sommet social qui doit se tenir le 15 février, pour rappeler quelques attentes fortes :
- une attention renforcée au potentiel de création et de maintien d’emplois de notre pays : vérifier, entre autres, que les entreprises trouvent les financements nécessaires à leurs investissements et que l’industrie bancaire fait ce que l’on est en droit d’attendre d’elle à cet égard ;
- un système d’indemnisation du chômage universel, rendant solidaires tous ceux qui ont un emploi de ceux qui n’en ont pas, ce qui implique d’y faire contribuer et bénéficier l’ensemble des salariés que leurs employeurs soient privés ou publics ;
- un système d’indemnisation du chômage en phase avec les pratiques du marché du travail, ce qui implique, au moins, de surpondérer le temps passé sous contrats à durée déterminée dans les calculs de constitution des droits ;
- une information périodique et régulière sur les progrès accomplis par Pôle emploi dans la réalisation de ses objectifs et dans la qualité des services rendus à ses usagers.

Nous attendons du Sommet social du 15 février la prise en compte de ces points et un calendrier de mise en œuvre. Ce calendrier devra montrer une volonté collective de traiter le chômage, non pas comme un problème à la marge, mais bien comme un élément-clé de la cohésion sociale. Les demandeurs d’emploi pourront alors se considérer comme des citoyens à part entière.

Pour sa part, Solidarités Nouvelles face au Chômage appelle les citoyens qui se préoccupent du chômage à rejoindre les associations qui s’efforcent d’aider concrètement les demandeurs d’emploi.



4 Messages

  • Sur FRANCE 5 hier 14 février dans C Politique Nicolas Demorand a reà§u :

    - Martin Hirsch, haut commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté, depuis 2007, a pris également la charge de la Jeunesse, en 2009. Ancien président d’Emmaà¼s France, il a également été, entre autres, membre du comité consultatif de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité des chances et directeur général de l’Agence franà§aise de sécurité sanitaire des aliments.

    D’un pragmatisme reconnu, Martin Hirsch qui n’a pas était épargné par le questionnement pugnace de Nicolas Demorand, n’a cependant pas évoqué la non-solidarité interministérielle. Nicolas Demorand ignorait ma demande de solidarité du Ministére de la Culture et de la Communication avec Martin Hirsch pour l’accompagnement du RSA et pour les 16-25 ans ( Lettre ouverte Grignan 29 juin 2009) ; le Haut- Commissaire semble renoncer à la mise en culture de l’économie sociale et solidaire comme de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE intégrale du 20 novembre 1989).
    Le Sommet social de ce jour ne sera pas culturel ni coéducatif, regrettable erreur de stratégie pour penser et transformer les rapports au travail-activité-emploi depuis l’école élémentaire jusqu’aux retraites actives aussi solidaires et intelligentes que possible.

    Voir les blogs :
    - Les Ateliers d’Algebrista
    - abCIDE, les chemins et territoires de RELIANCE
    sur le site www.ressources-solidaires.com
    - Je blogue solidaire (Les jeunesses au travail - 3 articles).

    Solidairement

    repondre message

  • S’assurer des collaborations avec le milieu adapté ou protégé est peut être bien pour les entreprises et pour le travail des personnes handicapées. Etre sà »r qu’elles sont traitées avec respect et qu’elles se sentent bien dans ces établissements est mieux. L’êtes-vous ?(sà »rs).
    Quelque part, n’est ce pas un moyen de contourner le SMIC ? De fait, nombre de travailleurs handicapées (qui travaillent en ESAT) ne gagnent que l’Allocation Adulte Handicapé (AAH) et un petit complément. Cela ne suffit pas pour vivre. Il faut aussi demander une aide pour payer le montant du loyer.
    Un certain nommé Jésus avait parlé de la loi au service de l’homme et non pas le contraire. N’aurait-il pas pu dire s’il avait pu "l’économie au service de l’homme" ?

    repondre message

  • l’idée que le chômeur était une personne fainéante ou dépourvue de diplômes a été
    trop facilement divulguée.

    On retrouve depuis longtemps des "bac + 4.5.7 en difficulté, ainsi que les + 50ans,
    ingénieurs, cadres supérieurs, systématiquement refusés d’emploi et partant à 
    l’Etranger.

    Il est heureux qu’une autre mentalité s’installe. Il y a des chômeurs fainéants, mais c’est
    loin d’être la majorité. Est il besoin de rappeler qu’il est inutile de faire des études
    bien cher pour accepter un poste sans qualification, et ce généralement à vie.

    repondre message

  • wholesale oakley sunglass 24 novembre 2010 04:38, par wholesale oakley sunglass

    A misty English morning the imp hypostasis tickled his cheap wholesale sunglass brain. Bringing his host down and kneeling he heard twine with his second replica wholesale sunglasses bell the first bell in the transept and, rising, heard their wholesale oakley sunglass two bells twang in diphthong. And in a ladychapel another taking sunglass wholesale housel all to his own cheek. You prayed to the Blessed Virgin that you might not have a red wholesale sunglasses china nose. You prayed to the devil in Serpentine tote bags avenue that the fubsy widow in front might lift her clothes still more from the wet wholesale handbags street. The grainy sand had gone from under his wholesale tote bags feet. His boots trod again a damp crackling handbag wholesale mast, razorshells, squeaking pebbles, that on the unnumbered wholesale purses pebbles beats, wood sieved by the shipworm, lost Armada. Unwholesome sandflats waited to suck his wholesale gift bags treading soles, breathing upward sewage breath.

    Voir en ligne : wholesale oakley sunglass

    repondre message

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »