La conférence sociale : bilan insuffisant pour l’emploi

Publié le 13 juillet 2012 en accès
Commentaire(s) :

Forte de son expérience de 27 années dans l’accompagnement des demandeurs d’emploi, Solidarités Nouvelles face au Chômage réagit à la feuille de route de la conférence sociale des 9 et 10 juillet.

En organisant cette conférence sociale, le gouvernement voulait conduire les réformes à venir dans un nouvel état d’esprit fondé sur le dialogue et la concertation.
La conférence sociale présente des avancées : elle fait notamment apparaître dans le champ des préoccupations l’accès des demandeurs d’emploi à la formation ainsi que l’impact du système de protection sociale sur l’emploi. De façon plus générale, elle rompt avec l’habitude française de dissocier le débat sur le système social de celui sur le fonctionnement de l’économie.

Les résultats de ces échanges et les signaux adressés à l’opinion publique sont-ils pour autant suffisants ?
A l’évidence non. La question de la résorption du chômage n’est pas suffisamment posée. Elle est présentée davantage en termes d’amélioration des dispositifs que de création d’emplois. En outre, la feuille de route envisagée ne traduit pas l’importance de passer l’ensemble des politiques publiques au crible de leur impact sur l’emploi.

Solidarités Nouvelles face au Chômage a proposé que soient tenus des « Etats généraux pour l’emploi » permettant à tous les acteurs concernés de s’exprimer, et notamment les 30% de la population qui n’ont pas accès à la parole (personnes au chômage et en contrats précaires).
Solidarités Nouvelles face au Chômage réaffirme avec force son souhait de voir s’élargir le dialogue social à la question de l’emploi et de la compétitivité, et souhaite vivement contribuer aux réflexions annoncées, en particulier celles concernant :
- le déploiement territorial de la politique de l’emploi,
- l’évaluation de l’accord national interprofessionnel sur la modernisation du marché du travail,
- l’accès des demandeurs d’emploi à la formation professionnelle.

Par ailleurs, avec un déficit cumulé de près de 15 milliards d’euros et l’indemnisation de seulement un chômeur sur deux inscrits à Pôle emploi, la réflexion sur le régime d’assurance chômage doit être une priorité de la feuille de route. L’indemnisation du chômage est l’un des éléments essentiels de la protection sociale. Il faut veiller à ce que la réforme de ce système ne soit pas conduite au détriment des demandeurs d’emploi.


Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)

{#TITRE,#URL_ARTICLE}

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2003 :