Pour un OPCO de la Cohésion Sociale


Dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle et la création d’OPCO en lieu et place des OPCA, le GOEES, ses adhérents et ses partenaires ont revendiqué sans attendre le 31 mars, date limite de mise en place des nouvelles structures, la création d’un OPCO « cohésion sociale » intégrant l’ensemble du secteur de l’ESS.

De nombreux adhérents d’UNIFORMATION soutiennent l’idée d’une structure de la Formation Professionnelle dédiée où toutes les entreprises ESS, associations et organismes assimilés dont les CE et CES employeurs, devraient se retrouver tout en préservant la nature et l’originalité de chacun.
L’ESS est composé de structures économiques très diverses qui se retrouvent autour de dénominateurs communs : la solidarité, la démocratie, la non-lucrativité. Elles ont pour objectif la conjugaison des intérêts économiques de l’entreprise et une gestion démocratique prenant en compte les besoins des salariés.
C’est cette originalité que nous voulons préserver. Diluer les entreprises de l’ESS dans des OPCO où les groupes capitalistes seront majoritaires c’est leur contester leur spécificité.

C’est pourquoi le GOEES avec ses adhérents et ses partenaires appelle toutes et tous ceux qui partagent les valeurs de solidarité et revendiquent l’existence d’autres modèles économiques à agir pour imposer au patronat et au gouvernement la mise en place de cet OPCO « cohésion sociale ».
Quand le président Macron dit vouloir être à l’écoute de nos concitoyens, nous lui disons chiche.
C’est pourquoi nous communiquerons en permanence à travers notre réseau toutes les adresses, pétitions et motions de ceux qui avec nous ou à côté de nous exigent que la notion de cohérence sociale soit réellement prise en compte dans la mise en place des OPCO. N’attendons pas le 31 mars pour réagir.

Vous trouverez ci-dessous un communiqué des fédérations de la CGT qui comme nous et à partir de ce qu’ils sont, revendiquent la mise en place de cet OPCO que nous appelons de nos vœux.
Nous espérons que la majorité des organisations syndicales se prononceront dans le même sens.

Pour notre part nous allons interpeller l’UDES pour voir s’il est possible d’avoir sur un sujet aussi important une démarche commune auprès du ministère.

Ce qui est en jeux c’est l’avenir de l’ESS et de tous ses salariés.
Alors à nous d’agir.

Le bureau du GOEES



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »