Les indicateurs de richesse, insuffisants pour comprendre les inégalités

Publié le 18 décembre 2018 en accès grand public
Commentaire(s) :

En matière d’inégalités entre les pays, on présente généralement des moyennes de revenu par habitant. Mais cette méthode a ses limites. Par exemple, ces comparaisons « horizontales » peuvent cacher de grands écarts internes. Dans un pays très riche comme le Qatar, il y a quand même des gens pauvres. Dans un pays très pauvre comme le Mali, il y a quand même des familles qui prospèrent.

Certes, ces moyennes révèlent des écarts externes très significatifs entre les pays. Un Norvégien touche ainsi un revenu annuel moyen quarante fois supérieur à celui d’un Haïtien. Mais il nous semble important, pour obtenir une photographie plus complète, de mobiliser d’autres indicateurs.

Source : The Conversation du 30/09/18

Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2006 :