Le Service Civique au cœur des quartiers populaires : un outil précieux

Publié le 6 septembre 2019 en accès grand public
Commentaire(s) :

pour les jeunes habitants comme pour les associations locales … à exploiter davantage !

Engagement citoyen et insertion des jeunes : des maître-mots du Service Civique au cœur des enjeux des quartiers prioritaires

« 45 % de taux de chômage chez les jeunes résidant dans les quartiers prioritaires (QPV) et 600 000 jeunes sans activité » : le rapport Borloo sorti en mai 2018 est alarmant, et invite à une « mobilisation générale des acteurs » pour favoriser l’insertion et l’emploi des habitants des quartiers.

Connue pour avoir servi d’inspiration au Service Civique et pour son engagement en faveur de son développement, Unis-Cité est également un acteur de l’insertion des jeunes des quartiers, où elle mène de nombreuses actions. Ce sont près de 2000 d’entre eux qui sont accueillis chaque année par l’association, et 60% des missions confiées aux volontaires d’Unis-Cité sont réalisées au cœur des quartiers populaires.

Si l’association plaide depuis toujours pour la mixité sociale – qu’elle rend effective en accueillant des jeunes de tous milieux et de tous niveaux d’études -, avec des objectifs de diversité précis, territoire par territoire, elle compte, selon les années, entre 18 et 20% de volontaires issus des quartiers prioritaires (contre 13,3% pour l’ensemble des structures accueillant des jeunes en Service Civique en France). 38% de ses volontaires sont par ailleurs des jeunes ayant décroché de l’école avant le baccalauréat… Mobilisés en équipe avec des jeunes d’autres quartiers, d’autres milieux, dont certains diplômés du supérieur, ils vivent, tous, une expérience unique d’action collective et de mixité sociale. Les missions qui leur sont confiées, après formation et avec un encadrement professionnel, étant principalement destinées aux populations les plus fragiles, sont souvent déployées dans les quartiers populaires (actions éducatives, lutte contre la précarité énergétique, éducation au bien manger bien bouger, lutte contre l’isolement social, etc.).

Unis-Cité vient d’ailleurs d‘être désignée comme « association structurante pour les QPV » par le Commissariat Général à l’Égalité des Territoires (CGET). Et elle ne compte pas s’arrêter là : son objectif est de tout faire pour que le Service civique soit accessible à tous les jeunes, comme aux acteurs, notamment associatifs, des QPV.

Source : La suite sur le site d’origine...

Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)

{#TITRE,#URL_ARTICLE}

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2004 :