La lente mise en route de la Scop Buroform

Publié le

La lente mise en route de la Scop Buroform

Des fonds qui tardent à être versés, un faible niveau de commandes… Buroform est encore en rodage après un mois de coopérative.

Ce n’est pas un démarrage du feu de dieu, mais il fallait s’y attendre. Michel Moinet, P-DG du fabricant de mobilier de bureau Buroform de Valdivienne (89 salariés), pèse ses mots, à l’heure de dresser le bilan du premier mois sous le statut de Scop.

L’entreprise est confrontée à deux difficultés. La première ? Les fonds promis par les pouvoirs publics – conseil général (via Vienne initiatives), conseil régional, État – tardent à être versés. Si bien que la trésorerie repose, à ce jour, sur la « simple » avance remboursable de 1 M € négociée en amont avec deux banques.

Source : La suite de l’article par ici...

Autres articles dans cette rubrique

La Scic : une solution pour faire évoluer les associations. Bleu-Blanc-Cœur : une association reconnue qui vient de changer son statut

Certaines associations se trouvent parfois limitées dans leur fonctionnement et leur évolution et un changement de statut peut s’avérer indispensable. La transformation en Scic permet de conserver...

JO Paris 2024 : les sociétés coopératives dans la course pour les infrastructures de demain

4 exemples de coopératives conjuguant expertise technique et modèle coopératif au service des ouvrages olympiques A J-100 des Jeux olympiques et paralympiques [3], la Confédération générale des Scop...

Accélérer le développement de coopératives ultramarines grâce au Programme Outre-mer des Scop et des Scic de la CG Scop piloté de la Réunion

Pour amplifier la création de coopératives hors de l’hexagone, la Confédération générale des Scop et des Scic lançait il y a trois ans le Programme Outre-mer des Scop et des Scic (POM), en partenariat...

close