Etude CTIP / CREDOC Santé et dépendance : employeurs et salariés misent sur la complémentaire d’entreprise

Publié le 15 août 2008 en accès
Commentaire(s) :

Des complémentaires collectives définies par les acteurs de l’entreprise
Sur les 93% des salariés du secteur privé déclarant avoir une complémentaire santé, plus de la moitié (58%) sont couverts par un contrat collectif. Les salariés et les employeurs réaffirment leur attachement à la complémentaire d’entreprise. En ce qui concerne le contrat lui-même, les deux tiers des employeurs préfèrent le définir avec les représentants des salariés plutôt que de se voir imposer des obligations par l’Etat.

Si fin 2005, plus de la moitié des Français jugeaient la réforme de 2004 utile, employeurs et salariés se montrent plutôt sceptiques aujourd’hui sur l’efficacité des nouvelles franchises : 68% des salariés et 60% des employeurs doutent de leur effet sur la maîtrise des dépenses de santé.

Par ailleurs, les employeurs seraient plus favorables que les salariés (81% contre 67%) à l’idée de confier totalement aux organismes complémentaires la prise en charge des soins peu remboursés par la sécurité sociale comme certaines prestations dentaires et optiques.
Un réel intérêt pour une garantie de dépendance collective

Deux salariés sur trois seraient prêts à cotiser 10 euros par mois environ pour une garantie dépendance dans le cadre collectif de l’entreprise. La moitié des employeurs se déclarent également prêts à intégrer une garantie de dépendance complémentaire dans la prévoyance de l’entreprise.

Les enquêtes CREDOC-CTIP sur la réforme de l’assurance maladie et la complémentaire santé

En 2004 et fin 2005, le CTIP avait confié au Crédoc des enquêtes auprès de l’ensemble de la population française, afin de connaître son niveau d’information et son opinion sur la réforme de l’assurance maladie.

Fin 2007, dans la perspective des réflexions en cours (répartition entre assurance maladie obligatoire et complémentaire, bouclier sanitaire …), le CTIP a souhaité réaliser une étude auprès des salariés du privé et des employeurs. L’objectif de ce nouveau sondage a été de recueillir leur opinion sur les pistes évoquées pour faire évoluer le système d’assurance maladie dans les années à venir et l’impact sur la complémentaire santé. Sujet d’actualité, la couverture du risque dépendance a été intégrée au questionnaire.

Au cours du mois de décembre 2007, 1 000 salariés du secteur privé et 300 employeurs ont été interrogés par téléphone.

Les institutions de prévoyance en chiffres
(chiffres 2006)
62 institutions de prévoyance sont membres du CTIP. Elles comptent :
- 2 millions d’entreprises adhérentes,
- 12 millions de salariés et d’anciens salariés couverts au titre de la prévoyance (incapacité, invalidité, décès, etc.), soit 20 millions de personnes avec les ayants droit,
- 5,4 millions de salariés et d’anciens salariés couverts au titre de la complémentaire santé, soit au total 12 millions de personnes avec les bénéficiaires,
- 10,3 milliards d’euros de cotisations toutes garanties confondues, dont 4,5 milliards au titre de la complémentaire santé.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 :