Les ouvriers rachètent leur usine de charcuterie

Publié le 30 avril 2019 en accès grand public
Commentaire(s) :

À Kingersheim (Haut-Rhin), 103 salariés de la charcuterie Maurer-Tempe viennent de sauver leur usine. Le 28 mars, le tribunal de grande instance de Mulhouse a validé leur plan de reprise sous forme de Société coopérative et participative (Scop). « Nous sommes fiers d’avoir réussi ce projet collectif », se félicite Vincent Boeglin, responsable cuisson traiteur et délégué syndical Force Ouvrière.

Pour lui et ses collègues, c’est le soulagement : Maurer-Tempe était en redressement judiciaire depuis plus d’un an. « C’est le changement pour et par les salariés », résume Mathieu Rouillard, directeur commercial qui a mobilisé les ouvriers et trouvé le soutien de l’Union régionale des Scops du Grand Est. Chacun a mis au pot commun son indemnité de licenciement, et de petits apports en proportion de son salaire, « 300, 500, 700 euros selon les gens ».

Source : Le Parisien du 02/04/19 par Claire Gandanger

Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2011 :