Au sud de Nantes, des écopaysagistes créent une Scop pour gérer collectivement leur entreprise

Publié le 18 mars 2021 en accès grand public
Commentaire(s) :

À Machecoul Saint-Même, les Jardins de demain ont fait évoluer l’entreprise en une Scop, une société coopérative. Un modèle qui pourrait répondre à de nouvelles aspirations.

Le premier confinement a été un véritable déclic pour Emmanuel Gouy et son équipe des Jardins de demain, des écopaysagistes. La décision est prise : ils engagent une démarche pour faire évoluer l’entreprise vers une Scop, une société coopérative.

« Avec la Covid, tous les matins, je me posais la question d’aller travailler ou pas, avec la responsabilité de prendre la décision pour tout le monde, explique le désormais ancien dirigeant. On organisait une assemblée le matin pour connaître les avis de chacun. J’avais envie d’alléger cette charge décisionnaire. »

Source : Le courrier du pays de Retz du 25/02/21 par Laurent Renon


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2021 : Articles de l'année 2020 : Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2007 :