Contribution de Minga dans le cadre de « Futur en Seine »

Publié le 13 juin 2016 en accès
Commentaire(s) :

Les technologies numériques offrent de telles possibilités que l’on finirait par se prendre parfois pour le capitaine des Shadocks qui demande à ses marins de prendre l’eau à l’arrière du bateau pour la mettre devant.

Certains peuvent croire que le numérique permet l’avènement d’un capitalisme sans friction, où la main invisible d’Adam Smith est contrôlée par des algorithmes du big data. D’autres, qu’il annonce la fin du capitalisme et l’avènement du socialisme. Dans bien des cas, cela revient à voir la fin de tout débat sur des projets de société en se contentant d’un consensus sur les moyens techniques. Abordé dans cette vision idéologique positiviste, limite scientiste du futur, le design peut être pris par la folie des grandeurs et être le support esthétique d’une vision totalisante de la société où le libre arbitre de l’individu n’a pas sa place, en mettant en œuvre ce que le PDG de Sun Microsystem, Scott McNealy, disait déjà en 1999 : « you have zero privacy anyway. Get over it » (« vous n’avez plus de vie privée, il faut tourner la page »).

Source : La suite de l’article...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2020 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2007 :