"Ça illustre une volonté de tout marchandiser" : colonies de vacances et scouts dénoncent une directive européenne

Publié le

"Ça illustre une volonté de tout marchandiser" : colonies de vacances et scouts dénoncent une directive européenne

Les organismes d’éducation populaire et les mouvements de jeunesse font pression sur le gouvernement pour obtenir une dérogation à la directive européenne "Travel" qui doit entrer en vigueur le 1er juillet.

Les colonies de vacances et les camps scouts sont-ils menacés cet été ? La directive européenne "Travel", qui date de 2015 et qui doit entrer en vigueur le 1er juillet en France, renforce les contraintes financières des organismes d’éducation populaire et des mouvements de jeunesse. Jusque-là, ces derniers bénéficiaient d’une dérogation particulière.

Au 1er juillet, ils deviendront des prestataires de voyage, c’est-à-dire des acteurs du tourisme comme les autres. Il leur faudra être immatriculés au registre de commerce, mais aussi financer un fond de garantie à hauteur de 10% de leur produit d’exploitation. Ce n’est pas sans conséquences dans un secteur déjà fragile. Les acteurs du secteur font donc pression auprès du gouvernement pour obtenir une dérogation d’ici le 1er juillet.

Source : France Info du 08/05/18 par Claudia Bertram

Autres articles dans cette rubrique

close