Action Logement, un organisme paritaire convoité par l’État

Publié le

Action Logement, un organisme paritaire convoité par l'État

Action Logement, où siège FO, est l’organisme paritaire qui collecte et gère la Participation des employeurs à l’effort de construction (PEEC), une cotisation versée par les entreprises du secteur privé, y compris agricole, d’au moins 50 salariés. Il est l’héritier du 1 % logement, créé en 1953 pour améliorer, après-guerre, le logement des salariés. Sa vocation est de faciliter l’accès au logement pour favoriser l’emploi, par le biais de deux missions.

D’une part, Action Logement construit, finance et rénove des logements sociaux et intermédiaires, prioritairement dans les zones tendues. En 2022, il a obtenu 43 000 autorisations de construction de logements, soit un peu moins de la moitié du total national. Avec un patrimoine de 1,1 million de logements sociaux gérés par une cinquantaine de filiales, il est aujourd’hui le premier bailleur social français.

D’autre part, l’organisme aide les salariés à louer un logement ou à devenir propriétaires par le biais de prêts, de subventions ou de services, notamment pour favoriser la mobilité. À titre d’exemple, avec la Garantie Visale, Action Logement se porte garant gratuitement pour couvrir les loyers impayés et les dégradations locatives. Plus de 280 000 salariés ont pu bénéficier de ce service en 2022. Quelque 16 500 prêts d’accession à la propriété ont également été accordés.

""

Source : La suite sur le site d’origine...

Autres articles dans cette rubrique

Pour le progrès social, l’indépendance et les revendications nous rassemblent !

Pour le progrès social, l’indépendance et les revendications nous rassemblent ! A la veille du second tour des élections législatives, Force Ouvrière rappelle son attachement aux valeurs républicaines...

Déclaration de la Commission exécutive de Force Ouvrière du 13 juin 2024

La commission exécutive réunie à Valence le 13 juin 2024 déclare : Qu’on le veuille ou non, la dissolution de l’Assemblée Nationale lorsqu’on détient « la majorité que l’on sait », est un aveu d’échec ou...

close