4 Juillet 2009 - 87ème Journée Internationale des Coopératives de l’ACI, 15ème Journée Internationale des Coopératives de l’ONU : “Mener la reprise globale au travers de l’entreprise coopérative”

Publié le 2 juillet 2009 en accès
Commentaire(s) :

Selon une récente étude pour laquelle l’ACI a été mandatée par l’Organisation International
du Travail (OIT) [1], les coopératives résistent mieux à la crise que les autres formes
d’entreprises. Les coopératives financières sont restées financièrement solides ; les
coopératives agricoles dans des nombreux pays du monde enregistrent des excédents ; les
coopératives de consommation font état de chiffres d’affaires accrus ; les coopératives de
travail connaissent la croissance. De plus en plus de personnes choisissent l’entreprise
coopérative pour répondre aux nouvelles réalités économiques.

Pourquoi les coopératives sont-elles capables de survivre et d’aussi prospérer en cas de crise,
et au-delà ?

C’est grâce à leur modèle. L’entreprise coopérative est un modèle d’entreprise alternatif qui,
au lieu de se concentrer sur le profit, se concentre sur les personnes, regroupant leur puissance
de marché tout en les guidant par les valeurs et les principes coopératifs.

Dans de nombreux pays et dans de nombreux secteurs autour du monde, l’entreprise
coopérative s’accroit en nombre de membres, en capital et en chiffre d’affaires. Les
coopératives contribuent de manière significative à maintenir et à créer des emplois et ainsi à
sécuriser le revenu des familles. Elles garantissent que les prix restent justes et que les
produits de consommation, l’alimentation et les services demeurent sains, fiables et de bonne
qualité. Les institutions financières coopératives ont connu un afflux de capital parce que les
consommateurs reconnaissent la sécurité et la fiabilité des coopératives d’épargne et de crédit,
des banques coopératives et des assureurs coopératifs qui, dans bien des cas, ont aussi
continué à fournir des crédits aux particuliers et aux petites entreprises. Ce faisant, elles
démontrent que l’entreprise coopérative est viable et que les entreprises qui ont à coeur des
valeurs éthiques peuvent réussir et contribuer à une reprise économique durable.

Les économistes, le monde académique et la communauté internationale recherchent
désespérément comment stimuler une reprise globale et en le faisant, commencent à
s’interroger sur le modèle économique actuel, qui a perdu la confiance aussi bien des
responsables politiques que du consommateur moyen. Ils cherchent notamment à réguler les
marchés et particulièrement les institutions financières, pour assurer un fonctionnement plus
éthique et transparent. Toutefois, dans leur quête, ils redécouvrent aussi et reconnaissent le
potentiel des coopératives à contribuer de manière significative à un nouveau système
économique.

De nombreux gouvernements prennent désormais en compte l’option coopérative dans ce
nouvel environnement économique, que ce soit pour stimuler la productivité agricole ou pour
réorganiser les systèmes de protection sociale nationaux, comme le montrent le récent débat
aux Etats-Unis sur la réforme du système de santé et la proposition de créer des coopératives
de santé. Ils reconnaissent aussi la contribution que les coopératives peuvent apporter pour
mener la reprise dans leurs pays et encouragent de plus en plus leurs citoyens à considérer
l’entreprise coopérative pour leurs finances, pour accroitre leur productivité et pour leur bienêtre
en général.

Le Mouvement Coopératif devra travailler avec les responsables politiques pour s’assurer
qu’ils reconnaissent la nature particulière des coopératives. Elles ne doivent pas être trop
régulées et ils doivent comprendre leur aversion pour le risque. Une réponse politique
cohérente et bien articulée est cruciale pour s’assurer qu’elles ne soient pas désavantagées par
les changements dans l’environnement réglementaire. C’est seulement grâce à des politiques
appropriées que les coopératives continueront à être capables de mener la reprise globale.

Bien que certains analystes disent à propos de l’état de l’économie globale que le pire est
derrière nous et que la reprise devrait commencer à la fin de l’année, la récession affecte et
affectera toutes les entreprises. De nombreuses coopératives seront tentées de survivre à
n’importe quel prix, y compris en renonçant à leur nature. Mais il apparait de plus en plus
évident que mettre en pratique les valeurs et les principes coopératifs pourrait être le facteur
déterminant d’une viabilité à long-terme. Il est temps désormais de mettre l’accent sur la
nature des coopératives.

Le mouvement coopératif se trouve face à une opportunité sans précédent. Il doit relever le
défi et être capable de démontrer que le modèle d’entreprise coopératif est le meilleur modèle
d’entreprise alternatif pour le futur. Les coopératives démontrent actuellement que non
seulement elles gèrent le développement économique mais aussi qu’elles pratiquent la
démocratie économique et politique et qu’elles sont socialement responsables. Les
coopératives offrent une manière plus juste de faire des affaires, où les valeurs sociales et
environnementales ne sont pas seulement respectées quand on peut se le permettre mais sont
tout simplement la manière dont les coopératives entreprennent. .

En cette Journée Internationale des Coopératives, l’ACI appelle les coopérateurs du monde
entier à renforcer leur engagement pour les valeurs et principes coopératifs, à célébrer leurs
succès en ces temps difficiles et à travailler ensemble pour s’assurer qu’ils mènent la reprise
globale autour du monde.


[1Birchall, Johnston and Hammond, Lou. Resilience of the Co-operative Business Model in Times of Crisis,
International Labour Organization, 2009, pp 37.


1 Message

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2021 : Articles de l'année 2020 : Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2009 :