Pauline Green, première femme à la présidence des coopératives mondiales

Publié le

Pauline Green, première femme à la présidence des coopératives mondiales

Après dix ans de présidence du mouvement coopératif au Royaume-Uni, Dame Pauline
Green est devenue la première femme élue à la présidence de l’Alliance Coopérative
Internationale depuis sa création en 1895.

Quel sens prend pour vous votre
récente élection à la présidence de
l’ACI ?

P. G. : C’est une étape importante
de ma vie au moment où j’ai décidé
de prendre ma retraite en tant que
président directeur général de Cooperatives
UK, un poste que j’ai occupé
pendant dix ans avec passion.
Accéder à la présidence du Board de
l’ACI est pour moi la concrétisation
d’un rêve. J’aime travailler à l’international,
sans doute parce que j’ai passé
de longs moments de mon enfance
à sillonner l’Europe avec ma mère et
mon père, au gré de ses mutations en
tant que militaire.

Extrait de Participer n°635
avril / mai / juin 2010 • 23

Autres articles dans cette rubrique

Accélérer le développement de coopératives ultramarines grâce au Programme Outre-mer des Scop et des Scic de la CG Scop piloté de la Réunion

Pour amplifier la création de coopératives hors de l’hexagone, la Confédération générale des Scop et des Scic lançait il y a trois ans le Programme Outre-mer des Scop et des Scic (POM), en partenariat...

Le Mouvement des Scop et des Scic, des valeurs partagées à l’échelle européenne

Dans un monde sous tensions multiples, l’Europe est confrontée à de nombreux défis : verdissement de l’économie, transformation du marché du travail, souveraineté européenne… Pour les relever, l’Union...

Réindustrialisation : « l’État ne fait pas confiance aux sociétés coopératives »

Les sociétés coopératives présentent beaucoup d’atouts pour participer à l’effort de réindustrialisation. Mais manquent de carburant pour décoller. Bien avant la réindustrialisation de la France, les...

close