Troisième vague de la Covid-19. Les professionnels de la protection de l’enfant : toujours debout, malgré tout

Publié le

Troisième vague de la Covid-19. Les professionnels de la protection de l'enfant : toujours debout, malgré tout

Suite aux annonces du Président de la République, et notamment celle de la fermeture des établissements scolaires, la CNAPE souhaite réaffirmer son soutien et son admiration aux professionnels du secteur social et médico-social, (sur)mobilisés depuis le début de la crise sanitaire, pour poursuivre leur mission de protection des plus vulnérables. La protection de l’enfant doit être une préoccupation permanente, y compris et a fortiori en temps de crise sanitaire. Plus que jamais, elle apparaît comme (...)

Toute l'actualité sur l'ESS dans votre poche,
partout, tout le temps.

Il vous reste 80% de cet article à lire.

Je me connecte Je m'abonne

Autres articles dans cette rubrique

Mayotte : les droits fondamentaux ne peuvent être vendus à la découpe

À la suite de tensions importantes sur les îles de Mayotte, le ministre de l’Intérieur et la ministre chargée des Outre-mer ont fait plusieurs annonces concernant l’avenir du département français. En...

Loi Taquet : y a-t-il un pilote dans l’avion ?

Deux ans après l’adoption de cette loi de protection de l’enfant, il manque encore plus d’un tiers des décrets d’application. Adoptée le 7 février 2022, la loi relative à la protection des enfants, dite...

La CNAPE dévoile la première version de la plateforme numérique La B-ASE à destination des jeunes sortant de la protection de l’enfance

Élaborée par et pour les jeunes, cette nouvelle plateforme numérique a vocation à offrir aux jeunes majeurs l’ensemble des informations et ressources nécessaires pour accéder à leurs droits et ainsi...

close