Séminaire EnCommuns "Communs, communautés et intérêt général"

Début de l'évènement :

Séminaire EnCommuns "Communs, communautés et intérêt général"

Prochaine séance du séminaire EnCommuns "Communs, communautés et intérêt général" qui aura lieu le mercredi 19 avril de 14h à 17h. Nous proposons cette fois une séance en hybride pour celles et ceux qui seraient dans l’impossibilité de se déplacer. Le lien de connexion vous sera transmis ulterieurement. Cependant, nous tenons à préserver les échanges in situ. Nous vous invitons donc à nous rejoindre au campus Condorcet

Campus Condorcet
Bâtiment de recherche Sud
Salle : 4.023
8, cours des Humanités
93 322 Aubervilliers
Métro : ligne 12, arrêt Front Populaire, sortie n° 2
https://www.campus-condorcet.fr/

Au cours de cette séance interviendront :
- Gaëlle Krikorian, sociologue, autrice de l’ouvrage "Des big pharma aux communs" (LUX, 2022)
Titre de la présentation : "Produire des communs pharmaceutiques pour repenser l’articulation entre « public » et industrie"
Résumé : En s’appuyant notamment sur des travaux en cours dans le domaine des médicaments essentiels touchés par des pénuries, nous verrons comment l’approche des communs appliquée à la production pharmaceutique peut réinterroger les relations entre le public, dans les différents sens du terme, et le secteur privé industriel, là où précisément l’économie actuelle des produits de santé conduit à des impasses en terme de santé publique.
- Jean-François Alesandrini, ancien directeur des affaires publiques à la Drugs for Neglected Diseases Initiative (DNDi) (2004-2018) co-auteur avec Benjamin Coriat, Fabienne Orsi, Pascale Boulet, Sauman Singh de "Health and access to care : why it is necessary and urgent to switch from a global public good approach to a commons based approach"
Titre de la présentation : "Des Plateformes collaboratives aux communs, la fabrique de biens communs mondiaux est-elle déjà en marche ?"
Résumé : Depuis plusieurs décennies dans les interstices des crises successives en santé publique -HIV-sida, Ebola, SARS, Covid-19...- et du dérèglement du marché pharmaceutique, des initiatives nouvelles émergent et bousculent l’ordonnancement traditionnel des grands acteurs (big pharmas, pays riches..). La réponse mondiale contre la pandémie du Covid-19 a montré, une fois encore, les déficiences du système global alors que des initiatives importantes esquissent des modes différents de production et de mise a disposition des produits de santé. Une opportunité pour clarifier la discussion sur les biens publics mondiaux et les biens communs mondiaux.

Autres articles dans cette rubrique

Table ronde "La situation des enfants dans la rue"

Sénat - Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes La délégation aux droits des femmes organise jeudi 23 mai 2024 à 08 H 30 une table ronde sur le thème de...

close