RSA dès 18 ans, revalorisation des minima sociaux, pas de sortie de l’hébergement d’urgence sans solution positive, « stage précarité »… les mesures urgentes demandées par les personnes en situation de vulnérabilité dans le cadre du Grand Débat

Publié le 15 mars 2019 en accès réservé aux abonné.e.s
Commentaire(s) :

Alors que le Grand Débat national se termine dans quelques jours, la Fondation de l’Armée du Salut, la Fédération des acteurs de la solidarité et l’Uniopss ont organisé, lundi 11 mars, une journée au Conseil économique, social et environnemental (CESE) pour faire entendre la voix des personnes en situation de précarité et de fragilité, trop peu souvent entendues.

Dix délégations de personnes concernées (en situation de précarité, jeunes, en situation de handicap…) ont pu présenter leurs constats et solutions pour améliorer le quotidien des personnes les plus vulnérables. Plusieurs thématiques ont ainsi été abordées, parmi lesquelles : l’hébergement, le logement, l’accès aux droits, la santé, la démocratie, l’environnement, l’accès à la culture et aux loisirs…
Plusieurs propositions ont été validées par l’hémicycle entier, émanant de l’ensemble des contributions de chacun, notamment :
- Mettre en place le RSA dès 18 ans et revaloriser les minima sociaux pour vivre dignement
- Rétablir et revoir à la hausse les APL
- Pas de sortie d’hébergement d’urgence sans solution positive
- Développer le parc de logements sociaux et très sociaux
- Stage de pauvreté sur le terrain obligatoire pour les élus, hauts fonctionnaires et les travailleurs sociaux encadrés par des pair aidants
- Améliorer la transparence et la rapidité des demandes de titres de séjour
- Donner une place aux jeunes dans les instances de participation pour leur permettre de prendre la parole
- Attribution automatique de la CMU-C pour les bénéficiaires du RSA
- Créer un risque autonomie afin de compenser l’ensemble des situations de handicap quel que soit l’âge

Présents lors de ces restitutions, Julien Denormandie, Ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du Logement et Christelle Dubos, Secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, ont indiqué qu’ils allaient étudier avec précision l’ensemble des propositions des délégations. Les personnes en situation de précarité et de vulnérabilité, soutenues par la Fondation de l’Armée du Salut, la Fédération des acteurs de la solidarité et l’Uniopss, espèrent vivement que le Gouvernement prendra en compte ces propositions faites par les personnes directement concernées et qu’elles apparaîtront dans les conclusions du Grand Débat.

Source : https://gallery.mailchimp.com/01d13...

Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2004 :