Propositions de Mme Royal sur le nucléaire : "Sortir du nucléaire" publie le calendrier des fermetures de centrales nucléaires

Publié le 26 janvier 2007 en accès
Commentaire(s) :

La candidate du PS à l’élection présidentielle, Mme Royal, a annoncé son projet de réduire la part du nucléaire, dans la production d’électricité, de 80% à 50% d’ici 2020. Le Réseau "Sortir du nucléaire" publie ce jour les détails concrets de l’application de cette mesure qui se traduirait en particulier par la fermeture de plusieurs centrales nucléaires pour un total de 34 réacteurs :

2007 : Fessenheim (Haut-Rhin, 2 réacteurs)
2009 : Bugey (Ain, 4 réacteurs)
2011 : Tricastin (Drôme, 4 réacteurs)
2014 : Dampierre (Loiret, 4 réacteurs)
2015 : St-Laurent (Loir-et-Cher, 2 réact.)
2016 : Blayais (Gironde, 4 réacteurs)
2017 : 2 réacteurs de Chinon (Indre-et-Loire)
2018 : Cruas (Ardèche, 4 réacteurs)
2019 : Gravelines (Nord, 6 réacteurs)
2020 : Flamanville (Manche, 2 réacteurs)

Il s’agit de fermer les 26 plus anciens réacteurs de 900 MW. En tablant sur une diminution de 25% de la consommation nationale d’électricité (dans le cadre d’un grand plan de rénovation des bâtiments), cela entraînerait la fermeture de 8 des réacteurs restants, soit au total la fermeture de 34 des plus anciens réacteurs nucléaires français d’ici 2020.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" estime qu’il s’agit là d’un plan modéré n’opérant pas une rupture brutale. En effet, des mesures simples comme l’annulation des exportations d’électricité et la remise en cause du chauffage électrique permettraient déjà de se passer d’environ 20 réacteurs. A la fin du processus, en 2020, pas moins de 24 réacteurs nucléaires fonctionneraient encore en France (il en restera alors un seul en Grande-Bretagne et… zéro en Allemagne).

Contrairement à une idée reçue, le nucléaire est très peu porteur d’emplois. A titre d’exemple, si le réacteur EPR est construit, il créera seulement 300 emplois pérennes pour 3,3 milliards d’euros, soit un emploi pour... 11 millions d’euros ! Par contre, la même somme investie dans les économies d’énergie et les énergies renouvelables créerait 15 fois plus d’emplois. Un plan de fermeture de réacteurs nucléaires, couplé à un grand plan de rénovation des bâtiments (pour économiser l’énergie), serait donc fortement créateur d’emplois.

Le Réseau "Sortir du nucléaire", tout en restant prudent face à des annonces faites en campagne électorale, estime intéressant que la fermeture de réacteurs nucléaires devienne enfin un thème de débat. Il convient néanmoins de mettre en œuvre un véritable plan de sortie du nucléaire afin que tous les réacteurs soient fermés au plus vite.

Bien entendu, il est nécessaire que soit au plus vite annulée le projet EPR, un réacteur dont EDF a prévu la construction à Flamanville (Manche). Plusieurs candidats à la Présidence de la République (MM Besancenot et Bové, Mme Voynet) sont signataires de la Charte du Réseau "Sortir du nucléaire" et demandent donc la fermeture de tous les réacteurs. Mme Lepage se prononce pour l’annulation de l’EPR. Il est nécessaire que Mme Royal prenne des engagements clairs qui tranchent avec les positions pronucléaires du PS.


Détail des fermetures de réacteurs nucléaires entre 2007 et 2020

2007 : fermeture des deux réacteurs de Fessenheim (Haut-Rhin)
Fermeture définitive de la centrale nucléaire de Fessenheim

2008 : fermeture des réacteurs 2 et 3 du Bugey (Ain) (le réacteur 1 est déjà fermé)

2009 : fermeture des réacteurs 4 et 5 du Bugey (Ain)
Fermeture définitive de la centrale nucléaire du Bugey

2010 : fermeture des réacteurs 1 et 2 du Tricastin (Drôme)

2011 : fermeture des réacteurs 3 et 4 du Tricastin (Drôme)
Fermeture définitive de la centrale nucléaire du Tricastin

2012 : fermeture du réacteur 1 de Saint-Laurent (Loir-et-Cher)
fermeture des réacteurs 1 et 2 de Gravelines (Nord)

2013 : fermeture du réacteur 3 de Gravelines (Nord)
fermeture des réacteurs 1 et 2 de Dampierre (Loiret)

2014 : fermeture des réacteurs 3 et 4 de Dampierre (Loiret)
Fermeture définitive de la centrale nucléaire de Dampierre

2015 : fermeture des réacteurs 1 et 2 du Blayais (Gironde)
fermeture du réacteur 2 de Saint-Laurent (Loir-et-Cher)
Fermeture définitive de la centrale nucléaire de Saint-Laurent

2016 : fermeture du réacteur 3 et 4 du Blayais (Gironde)
Fermeture définitive de la centrale nucléaire du Blayais

2017 : fermeture des réacteurs 1 et 2 de Chinon (Indre-et-Loire)
fermeture des réacteurs 1 et 2 de Cruas (Ardèche)

2018 : fermeture du réacteur 4 de Gravelines (Nord)
fermeture des réacteurs 4 et 5 de Cruas (Ardèche)
Fermeture définitive de la centrale nucléaire de Cruas

2019 : fermeture des réacteurs 5 et 6 de Gravelines (Nord)
Fermeture définitive de la centrale nucléaire de Gravelines

2020 : fermeture des deux réacteurs de Flamanville (Manche)
Fermeture définitive de la centrale nucléaire de Flamanville



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2022 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 :