Pourquoi se priver des forces vives associatives Monsieur le Premier Ministre ?

Publié le

Pourquoi se priver des forces vives associatives Monsieur le Premier Ministre ?

En réponse à la tribune du Premier Ministre publiée le 25 août dans le journal Les Echos, le président de la FEHAP, Antoine Dubout et son directeur général, Yves-Jean Dupuis, ont publié une tribune de réponse dans le numéro des Echos du 1er septembre appelant à prendre davantage en compte les forces vives associatives.

Source : La suite de l’article...

Autres articles dans cette rubrique

Conférence salariale : La FEHAP déplore le refus d’allouer des financements nécessaires au secteur associatif, déjà en grande difficulté

Le 28/02 s’est tenue La conférence salariale qui réunit tous les ans les fédérations employeurs et les syndicats sous la présidence de la Direction générale de la Cohésion sociale (DGCS). A cette...

La FEHAP accueille avec bienveillance et circonspection l’aide exceptionnelle de 500 M€ au titre de l’année 2023 et la restitution de la sous-exécution de l’ONDAM pour un montant de 470 M€

La FEHAP, qui demandait 300 M€ (200 M€ au titre de l’inflation et 100 M€ au titre de la sous exécution de l’ONDAM), regrette que ces enveloppes ne viennent pas combler les besoins financiers de ses...

Autisme : favoriser l’inclusion des personnes, en Espagne

De la Suède au Japon, en passant par le Canada, l’Allemagne, le Portugal, et l’Espagne, découvrez les pratiques innovantes et idées inspirantes adoptées par ces pays pour relever les défis du...

close