Les solidarités, grandes oubliées de l’agenda gouvernemental

Publié le

Les solidarités, grandes oubliées de l'agenda gouvernemental

Ce matin (03/06), les associations de solidarité rencontraient la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, Catherine Vautrin, et ce pour la première fois depuis le remaniement ministériel du 11 janvier 2024. Cette dernière a été à l’écoute et a su démontrer sa connaissance des dossiers pendant plus de deux heures, sans pourtant s’engager sur aucune promesse, hormis sa volonté de ne pas supprimer l’ASS (allocation spécifique de solidarité) actuellement et de renforcer les contrats d’engagement (...)

Toute l'actualité sur l'ESS dans votre poche,
partout, tout le temps.

Il vous reste 80% de cet article à lire.

Je me connecte Je m'abonne

Autres articles dans cette rubrique

Le programme de l’extrême droite ferait des millions de victimes. Les associations de solidarité alertent les Français

L’extrême droite est aux portes du pouvoir. Les actions que nous menons auprès des publics vulnérables sont aujourd’hui menacées. Alors que nos associations prônent les valeurs de fraternité et...

close