Les plus grosses coopératives de France

Publié le :
Commentaires :
Publication dédiée :
  • Promotion de l’économie sociale et solidaire

  • Les entreprises coopératives sont présentes dans tous les secteurs d’activité et affichent une excellente santé.

    Avec un chiffre d’affaires cumulé de plus de 298 milliards d’euros en 2012, en hausse de 15% depuis 2008, les entreprises coopératives semblent se déjouer de la crise. Elles ont ainsi recruté 4% de salariés en plus et contribuent au développement économique du territoire puisque les trois quarts ont leur siège social en région.

    Source : Journal du Net du 13/03/14 par Céline Deluzarche


    2 Messages

    • Les plus grosses coopératives de France 1er avril 2014 18:52, par Nicolas KARR

      Ces "coopératives" (banque, assurances, agricoles, groupement d’achats de la grande distribution) semblent d’ailleurs suivre la courbe du CAC 40 auquel elles sont inféodées.
      On se demande qui vérifie les articles ici ! Quand un groupement d’achat de la grande distribution décide de déclarer son siège a Trifouilli les Oies, pensez-vous sérieusement qu’il s’agisse d’une entreprise "locale" ????
      Le jour o๠vous aurez compris cela, vous pourrez alors parler des vraies entreprises de l’ESS.

      repondre message

    • Les plus grosses coopératives de France 2 avril 2014 10:15, par Chrystel Giraud-Dumaire

      Tout en comprenant les questions que vous soulevez, je relève une grande méconnaissance du fonctionnement démocratique des coopératives et de leur autonomie vis à vis des marchés boursiers. Il faut dire que le monde coopératif est particulièrement diversifié en France et sans doute difficile à appréhender : de la grande banque à la petite coopérative d’artisans, en passant par les grandes enseignes et marques de l’agroalimentaire et du commerce que nous côtoyons tous les jours. Le point commun entre les différents types de coopératives, (Scop, coopératives agricoles, d’artisans, de commerà§ants, de consommateurs, banques coopératives, etc.) est précisément le modèle coopératif, un modèle de gouvernance démocratique o๠la double qualité des membres permet des engagements réciproques. Grande ou petite, la coopérative est dirigée par des femmes et des hommes qui sont à la fois associés et clients, producteurs ou salariés. C’est la grande différence avec les entreprises classiques. Une autre différence est l’ancrage territorial. Grandes ou petites, les entreprises coopératives ont une véritable histoire liée à leur implantation locale. Y compris la centrale d’achat d’une grande coopérative de distribution, animée localement par les coopérateurs.

      Nous réalisons actuellement une étude sur l’ancrage territorial des coopératives, y compris des grandes. Les résultats des travaux de recherche seront rendus publics à l’automne. N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez être informé d’une rencontre de restitution. Chrystel Giraud-Dumaire, Responsable communication de Coop FR, organisation représentative des entreprises coopératives.

      Voir en ligne : http://www.entreprises.coop

      repondre message

    Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Se connecter
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

     
    A propos de ESS et société, Enjeux et débats
    ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
    En savoir plus »