« Les mutuelles du Gema ont massivement investi dans les dettes françaises »

Publié le 31 janvier 2012 en accès
Commentaire(s) :

La perte du triple A, dont les effets semblent encore difficiles à percevoir, vient questionner le monde des mutuelles d’assurance sur leurs investissements. « Les grandes mutuelles ont traditionnellement toujours investi en dette française », rappelle Jean-Luc de Boissieu, secrétaire général du Gema. « Les titres de la dette d’Etat ont toujours été considérés comme un placement sans risque, rassurant, et qui correspondait bien au modèle de l’entreprise mutuelle. ». Ainsi, « au minimum un tiers des investissements des mutuelles du Gema sont en OAT. Si la situation venait se dégrader fortement, jusqu’à triple B par exemple, la répercussion serait très grave, mais ce n’est pas le cas pour l’instant. »

Les raisons d’un portefeuille très patriote sont historiques : sans véritables activités à l’étranger, les mutuelles sont attachées au pays où elles travaillent. Avant le passage à l’Euro, elles ont toujours pratiqué l’investissement en Franc, le privilégiant aux autres devises. L’Euro n’a rien changé à cette pratique, chacun continuant d’investir sur son propre marché. « Les administrateurs, qui sont issus de nos sociétaires, ont souvent préféré acheter français, ils se sont toujours montrés plutôt prudents, considérant qu’ils évitaient ainsi la spéculation », explique Jean-Luc de Boissieu. Autre avantage, les obligations d’Etat restent faciles à vendre rapidement – bien plus qu’un bien immobilier- et permettraient de faire face à un besoin urgent de liquidité, en cas de gros sinistre.

Source : La suite de l’article...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2003 :