Les installations nucléaires ne résistent pas... aux flocons de neige !

Publié le 7 décembre 2010 en accès
Commentaire(s) :

Ce samedi 4 décembre, le toit d’un bâtiment annexe de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche) s’est effondré sous le poids de la neige. Celui-ci abritait des fûts contenant des objets contaminés.

Un tel événement n’est pas inédit, puisque déjà, en décembre 1990, le toit du surgénérateur Superphénix s’était lui aussi effondré suite à des chutes de neige. Il rappelle aujourd’hui la vulnérabilité des installations nucléaires.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" s’interroge : quels ont été les dommages causés par l’effondrement du toit ? La neige qui est tombée sur ces déchets ne risque-t-elle pas de contaminer l’environnement une fois fondue ?
Et si les matériaux des bâtiments ne résistent pas à la neige, comment peuvent-ils prétendre résister à un crash d’avion ?



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2022 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 :