Les conflits autour du travail dominical et de nuit se multiplient

Publié le 11 décembre 2012 en accès
Commentaire(s) :

L’an dernier, près de 30% des salariés ont travaillé le dimanche de façon régulière ou occasionnelle. Ils n’étaient que 20% il y a 20 ans selon une récente étude du ministère du travail. Et les litiges s’accumulent.

Après Bricorama et Sephora, la justice a tranché ce matin sur le cas de Castorama. Le tribunal de Bobigny a constaté que l’enseigne de bricolage ouvrait illégalement deux de ses magasins le dimanche en Seine Saint Denis. Il a donné trois mois à la chaîne pour se mettre en règle, sous peine de payer une astreinte de 1800 euros par jour et par salarié. Pour le syndicat Force Ouvrière en Seine Saint Denis qui avait assigné Castorama, ce jugement est satisfaisant. Réza Painchan, son secrétaire général.

Source : La suite de l’article par ici...

Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)

{#TITRE,#URL_ARTICLE}

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 :