Les buts de la CPCA

Publié le 16 novembre 2003 en accès
Commentaire(s) :

La Conférence Permanente des Coordinations Associatives (CPCA) est l’instance où se rassemblent les différentes structures sectorielles et affinitaires représentatives des divers domaines de l’activité associative (sport, culture, sanitaire et social, éducation, environnement, solidarité internationale, développement rural, tourisme, famille, vie étudiante, droits de l’homme, justice.)

Elle a pour but :

De promouvoir la vie associative dans son ensemble

De défendre les acteurs de la vie associative qui adhèrent aux valeurs de citoyenneté, de démocratie et de respect des droits de l’homme

De faciliter leur pleine reconnaissance par le dialogue et la négociation avec les autorités publiques
La CPCA est donc le lieu où se discute, s’évalue, se définit la place des associations dans la société française.

L’UNION FAIT LA FORCE

Créée en 1992, la CPCA est une association déclarée depuis novembre 1999 et regroupe aujourd’hui 16 coordinations associatives structurées nationalement avec l’arrivée le 22 mai 2002 d’un comité national de liaison des coordinations associatives féminines et féministes (CNL-CAFF).

La CPCA développe des partenariats avec toutes les organisations animées d’une même volonté de donner une cohérence et un poids politique au mouvement associatif.

Elle agit à trois niveaux :

- Régionalement, avec la constitution de CPCA régionales :
Pour répondre aux logiques territorialisées de partenariats inter-associatifs et de concertation publique.
Voir : Espace Région (ouverture prochaine)

- Nationalement :
Où elle est l’interlocuteur et le partenaire des acteurs de l’Economie Sociale au sein du Conseil des entreprises et groupements de l’économie sociale (CEGES) et dialogue avec le groupe Association du Conseil Economique et Social.
Voir : Espace Membres

- A l’échelle européenne :
Où la CPCA participe, à travers ses coordinations membres, au Comité…

INTERLOCUTEUR DES POUVOIRS PUBLICS

Dès sa création, la CPCA interpelle les pouvoirs publics sur la base de propositions communes aux coordinations et plaide pour une concertation systématique sur l’action publique en direction des associations.

En 1999, la CPCA est un acteur central des Assises Nationales de la Vie Associative. A cette occasion, le Premier Ministre reconnaît la CPCA comme l’instance politique de représentation du monde associatif. Elle s’engage dès lors dans une concertation régulière avec la Délégation Interministérielle à l’Innovation Sociale et à l’Economie Sociale pour le suivi des chantiers et l’application des mesures en faveur de la vie associative.

Elle trouve ainsi place au coté du Conseil National de la Vie Associative (CNVA), instance de conseil au Gouvernement et d’expertise en matière associative.

La CPCA est donc le lieu privilégié entre l’Etat et le Monde Associatif pour l’élaboration d’un nouveau "contrat partenarial", contrat susceptible d’assurer, pour l’avenir, un développement durable et une pleine reconnaissance de la vie associative.

En 2001, année du centenaire de la loi de 1901 et année de la Grande Cause Nationale (GCN) dédiée à l’engagement associatif, la CPCA obtient une reconnaissance supplémentaire en portant ce label GCN 2001.
Le travail de suivi des ANVA aura initié un partenariat inédit entre pouvoirs publics et associations avec l’élaboration collective de la Charte des Engagements Réciproques signées le 1er juillet à Matignon par le Premier Ministre et le Président de la CPCA, puis contresignée par les Ministres du gouvernement et les Présidents des coordinations regroupées au sein de la CPCA.
Cette Charte pose les base d’un partenariat renouvelé.
Depuis, un groupe permanent de la vie associative a été crée, groupe mixte de concertation entre pouvoirs publics et associations.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 : Articles de l'année 2003 :