Le texte "loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel" présenté nécessite des ajustements pour répondre aux besoins spécifiques de l’économie sociale et solidaire

Publié le

Le texte "loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel" présenté nécessite des ajustements pour répondre aux besoins spécifiques de l'économie sociale et solidaire

Consultée tout au long de la concertation, l’UDES a été force de proposition sur l’assurance chômage, la formation professionnelle et l’apprentissage, trois points essentiels du projet de loi et leviers puissants pour le développement et la sécurisation de l’emploi. « Le texte présenté en Conseil des Ministres confirme une véritable refonte du système. L’UDES s’interroge sur l’efficience d’une telle réforme qui met le salarié ou le demandeur d’emploi dans une situation de pilotage de son parcours de (...)

Toute l'actualité sur l'ESS dans votre poche,
partout, tout le temps.

Il vous reste 80% de cet article à lire.

Je me connecte Je m'abonne

Autres articles dans cette rubrique

Elections européennes : L’UDES plaide pour plus d’attention envers les TPE et le développement des compétences

L’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire publie ses propositions en amont des élections européennes à l’intention des candidats à la députation. Priorités au dialogue social européen, au...

Contrat de professionnalisation. L’UDES déplore la fin d’une aide incitative à l’emploi des jeune

L’UDES considère la suppression au 1er mai 2024 de l’aide aux employeurs pour le recrutement de salariés en contrat de professionnalisation comme une contradiction dans un contexte de lutte contre la...

Enquête flash : La semaine en 4 jours : un facteur d’attractivité pour plus de 75 % des employeurs de l’ESS

Les employeurs de l’économie sociale et solidaire sont-ils prêts à envisager la semaine de 35 h en quatre jours dans leurs structures ? C’est la question que leur a posée l’UDES dans le cadre d’une...

close