Le report sine die de la Loi Bien Vieillir confirme l’incurie de l’Etat

Publié le

Le report sine die de la Loi Bien Vieillir confirme l'incurie de l'Etat

Alors que cet été signe les 20 ans de la canicule de 2003 et des 15 000 morts qu’elle avait provoquées, l’Etat annonce un report sine die de l’examen de la Proposition de Loi « Bien Vieillir ». L’AD-PA ne peut que regretter qu’une fois de plus l’Etat ne tienne pas parole sur ce sujet majeur ; laissant au milieu du gué les personnes âgées, professionnels et familles ayant subi de plein fouet les effets des retards français, mis en exergue par la crise COVID. Et ce d’autant que, sur le fond, l’Etat (...)

Toute l'actualité sur l'ESS dans votre poche,
partout, tout le temps.

Il vous reste 80% de cet article à lire.

Je me connecte Je m'abonne

Autres articles dans cette rubrique

Loi grand âge : l’Etat éluderait-il à nouveau le sujet ?

Interrogée ce mercredi en séance publique par le Député Jérôme GUEDJ, la Ministre Catherine VAUTRIN a indiqué que le Conseil d’Etat n’a toujours pas été saisi sur la loi de programmation Grand Age,...

Le lundi de Pentecôte : enjeu de solidarité dans le contexte actuel

Suite aux grèves de 2018 organisées par l’ensemble des syndicats et l’AD-PA, le Président Macron avait annoncé une grande loi pour l’aide à l’autonomie. Cette loi doit absolument sortir au plus vite en...

650 millions d’euros annoncés pour les Etablissements : un premier pas sous réserve pour l’AD‑PA

La Ministre Fadila KHATTABI a annoncé ce mardi une augmentation de +5 % des budgets des établissements publics et associatifs pour 2024 et +3 % pour les établissements commerciaux. L’AD-PA tient à...

close