État et Orpéa : l’hôpital se moque de la charité ?

Publié le

État et Orpéa : l'hôpital se moque de la charité ?

Le rapport IGAS-IGF enfin rendu public confirme nombre des écrits de Victor Castanet. Pour cela il est normal que l’État demande à Orpéa de rendre des comptes afin que les personnes âgées accompagnées par ce groupe soient mieux traitées dans l’avenir. Mais le réquisitoire de l’État peut largement se retourner contre lui s’agissant de l’ensemble des personnes âgées vivant à domicile ou en établissement en France. En fait Orpéa c’est juste l’Etat en pire et ces dérives n’ont pu se développer que sur le (...)

Toute l'actualité sur l'ESS dans votre poche,
partout, tout le temps.

Il vous reste 80% de cet article à lire.

Je me connecte Je m'abonne

Autres articles dans cette rubrique

Le lundi de Pentecôte : enjeu de solidarité dans le contexte actuel

Suite aux grèves de 2018 organisées par l’ensemble des syndicats et l’AD-PA, le Président Macron avait annoncé une grande loi pour l’aide à l’autonomie. Cette loi doit absolument sortir au plus vite en...

650 millions d’euros annoncés pour les Etablissements : un premier pas sous réserve pour l’AD‑PA

La Ministre Fadila KHATTABI a annoncé ce mardi une augmentation de +5 % des budgets des établissements publics et associatifs pour 2024 et +3 % pour les établissements commerciaux. L’AD-PA tient à...

Les animaux bientôt autorisés en établissement pour personnes âgées

Les animaux n’ont jamais été interdits dans les établissements pour personnes âgées (EHPAD ou Résidences autonomie) mais à peine la moitié d’entre eux les acceptaient. Désormais le Parlement réaffirme ce...

close