L’emploi en hausse de 0,6 % dans les associations et fondations sanitaires et sociales en 2016

Publié le

L'emploi en hausse de 0,6 % dans les associations et fondations sanitaires et sociales en 2016

Le Centre de Ressources du Dispositif Local d’Accompagnement (CRDLA) social, médico-social et santé - porté par l’Uniopss - et l’association Recherches & Solidarités publient conjointement le bilan 2017 de l’emploi associatif sanitaire et social. Il s’appuie sur les données 2016 de l’ACOSS-URSSAF pour le régime général et de la MSA pour le régime agricole.

Les associations et fondations sanitaires et sociales rassemblent 1 117 000 salariés en 2016, en augmentation de 0,6 % par rapport à 2015. Le bilan de l’emploi détaille leur répartition, mais aussi celle des établissements employeurs et de la masse salariale dans les secteurs de la santé, de l’hébergement médicalisé, de l’hébergement social et de l’action sociale sans hébergement.

Le secteur de la santé rassemble environ 3 700 établissements employeurs et
162 000 salariés, en augmentation de 0,9 % entre 2015 et 2016. La masse salariale distribuée dans le secteur de la santé représente près de 21 % de l’ensemble privé non lucratif sanitaire et social, alors que le nombre de salariés n’en représente que 14,5 %.

L’hébergement médicalisé compte également environ 3 700 établissements employeurs mais il concentre davantage de salariés que le secteur sanitaire, soit près de 200 000. L’emploi a augmenté de 1 % entre 2015 et 2016 dans ce secteur dont le nombre moyen de salariés par établissement est le plus élevé (53).

L’hébergement social totalise plus de 6 500 établissements employeurs et environ 190 000 salariés. Logiquement leur nombre moyen par établissement y est
moindre : environ 29. L’emploi a augmenté de 0,7 % dans ce secteur, avec de fortes disparités entre les établissements pour personnes âgées (+ 4,5 %) et ceux pour les personnes en situation de handicap physique (- 5,7 %).

L’action sociale sans hébergement est le premier secteur privé non lucratif sanitaire et social, avec presque 21 000 établissements employeurs et plus de
566 500 salariés. Plus de 80 % de ces emplois sont concentrés dans la catégorie des activités "non classées ailleurs" de l’INSEE (qui fait parfois office de fourre-tout administratif), l’aide par le travail et l’aide à domicile. Entre 2015 et 2016, l’évolution de l’emploi est encore négative dans l’aide à domicile privée non lucrative mais de manière moins nette que les années précédentes (- 1,4 % entre 2015 et 2016 contre - 2,7 % entre 2014 et 2015).

Ce bilan national est accompagné de 17 bilans régionaux de l’emploi associatif sanitaire et social, réalisés par Recherches & Solidarités et le CRDLA social, médico-social et santé. Le partenariat produit également tous les trimestres une note de conjoncture pour suivre au plus près les évolutions de l’emploi.

Autres articles dans cette rubrique

« Résolument humains ! » : Un projet politique et stratégique ambitieux

« Résolument humains ! » : tel est le titre du nouveau projet politique et stratégique adopté par l’Uniopss pour la période 2024-2030. Ce document repère s’articule autour de 4 axes stratégiques et 12...

Revalorisations salariales Ségur et Laforcade : Deux ans après la Conférence des métiers, le compte n’y est pas !

Le 18 février 2022, se tenait la Conférence des métiers de l’accompagnement social et médico-social sous l’égide de Jean Castex, alors Premier ministre. Deux après, de trop nombreuses structures n’ont...

Réaction de l’Uniopss au remaniement ministériel du 11 janvier 2024

Dans le cadre du remaniement ministériel qui fait suite à la nomination de Gabriel Attal comme Premier ministre, l’Uniopss tient à souligner les préoccupations et les besoins exprimés par les acteurs...

close