Jean-Marc Borello (groupe SOS) : Emmanuel Macron veut "mettre le capitalisme au service de l’intérêt général"

Publié le

Jean-Marc Borello (groupe SOS) : Emmanuel Macron veut "mettre le capitalisme au service de l'intérêt général"

Jean-Marc Borello, président du directoire du groupe SOS et soutien d’Emmanuel Macron, était l’invité de Jean Leymarie, mardi, pour évoquer le programme économique d’Emmanuel Macron.

"Mettre le capitalisme au service de l’intérêt général". C’est par ces mots que Jean-Marc Borello a résumé, mardi soir sur franceinfo, la politique économique que souhaite mener Emmanuel Macron. Ce chef d’entreprise est une figure de l’économie sociale et solidaire, à la tête du Groupe SOS qu’il a créé en 1984 et qui est devenu leader européen du secteur. Avec 15 000 salariés, le Groupe SOS gère des hôpitaux, des crèches, des maisons de retraite ou encore des entreprises d’insertion. Jean-Marc Borello est un proche d’Emmanuel Macron et le soutient depuis longtemps.

franceinfo : Quelle politique économique Emmanuel Macron va-t-il mener ?

Jean-Marc Borello : Le sujet de la politique économique et de l’économie en général est de savoir au service de quoi on la met. Je fais partie de ceux qui pensent que l’entreprise doit être au service de l’individu et que la finance doit être au service de l’entreprise. Nous vivons depuis 20 ans dans un cycle qui est l’inverse de celui que je viens de décrire. Évidemment qu’il faut une économie brillante, des résultats, de l’équité et de la solidarité. La possibilité que l’économie soit au service de l’intérêt général est la prochaine démonstration du gouvernement du président Emmanuel Macron.

Source : France Info du 09/05/17 par Jean Leymarie

Autres articles dans cette rubrique

Mal-logement : colère et indignation face au désintérêt de l’État

Réaction de Michel Ménard, président du Département de Loire-Atlantique, à l’occasion des 70 ans de l’appel de l’Abbé Pierre du 1er février 1954 « Ce jeudi 1er février, la fondation Abbé Pierre présente...

Le Parti Radical défend l’ESS, en phase avec les enjeux sociaux et environnementaux actuel

L’Economie Sociale et Solidaire constitue un vecteur privilégié pour atteindre une société plus juste et plus durable. « En ce mois de novembre dédié à la valorisation de l’ESS, le Parti Radical...

close