Jean-Louis Laville : « L’essor associatif reste une véritable révolution invisible »


Le spécialiste de l’innovation sociale montre comment s’est construite, en France, une illégitimité des associations, notamment au sein de la sphère politique.

Entretien. Professeur du Conservatoire national des métiers (CNAM), chercheur au laboratoire LISE (CNAM-CNRS), à l’Institut francilien recherche innovation société (Ifris), et chercheur ­associé au Collège d’études mondiales, Jean-Louis Laville est l’auteur de nombreux ouvrages sur les associations, dont « L’Economie ­sociale et solidaire » (Le Seuil, 2016).

Répartie entre le ministère de l’éducation nationale et celui de la transition écologique et solidaire, la vie associative n’est pas mentionnée officiellement dans le gouvernement. Que pensez-vous de ce non-affichage politique ?

Source : Le Monde du 18/10/18 par Dominique Buffier


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »